Syrie: réagir face à la souffrance et prier pour la paix

Tweet du 14 juin

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 493 clics

Le pape François demande de ne "pas oublier les souffrances" du peuple syrien: il invité à "réagir" et à "prier" dans un tweet posté ce samedi 14 juin sur son compte @Pontifex_fr.

"Il y a le risque d’oublier les souffrances qui ne nous touchent pas de près. Réagissons, et prions pour la paix en Syrie", demande le pape.

Le pape a lancé un appel à ne pas rester sans agir devant la souffrance, en recevant, ce samedi matin, place Saint-Pierre, des dizaines de milliers de bénévoles de la Confédération nationale des « Miséricordes » d’Italie, une association catholique engagée dans la protection civile, le transport médical, les services sociaux: attention, a dit le pape "à ne pas rester étrangers à la douleur des autres".

« Nous courons le risque, a averti le pape, de n’être souvent que des spectateurs très informés et désincarnés de ces réalités, ou de faire de beaux discours qui se concluent par des solutions verbales et un désengagement par rapport aux problèmes réels ».

« J'entends souvent des gens me dire: "Saint-Père, quel scandale, quel scandale!" Mais que font ces gens contre ce scandale de la pauvreté ? Il faut des actions, pas des paroles », a exhorté le pape.

Les Miséricordes fêtent le 28e anniversaire de leur rencontre avec Jean-Paul II. Fédérées à partir de 1899, elles sont la plus ancienne forme au monde de bénévolat organisé. Des membres des « Fratres », l’Association italienne des donneurs de sang, s'étaient joints à elles à l'occasion de leur 11e Journée mondiale.