Taizé : Lettre de Fr. Alois aux 40 000 jeunes en route pour Genève

Rencontre européenne de fin d’année

| 2059 clics

ROME, Jeudi 6 décembre 2007 (ZENIT.org) - A leur arrivée à Genève le 28 décembre au matin, les dizaines de milliers de jeunes qui viendront de toute l'Europe et aussi des autres continents recevront une lettre de frère Alois, successeur de frère Roger.

Intitulé « Lettre de Cochabamba », écrit en Bolivie lors d'une récente rencontre de jeunes latino-américaine animée par la communauté de Taizé, ce texte servira de base de réflexion pour les jeunes qui seront réunis à Genève et dans l'arc lémanique jusqu'au 1er janvier.

Quatre questions figurent à la fin de la lettre de frère Alois. Elles seront au coeur des échanges qui auront lieu le matin dans les 160 points d'accueil. Sous différentes formes, elles seront également reprises l'après-midi dans les 25 rencontres de réflexion qui auront lieu les 29 et 31 décembre à Palexpo.

Voici ces questions :

- Dans les situations de conflits, saurons-nous écouter l'autre ?

- Saurons-nous veiller à une répartition plus équitable des biens ?

- Serons-nous proches de ceux qui sont plus pauvres que nous ?

- Irons-nous jusqu'au pardon ?

Pour la rencontre de Genève, qui est préparée en collaboration avec les Eglises catholiques et protestantes, 30.000 jeunes feront le voyage de l'étranger. Ils seront logés dans des milliers de familles de Bellegarde à Yverdon-les-Bains et de Genève à Montreux.

Deux autres textes de frère Alois seront publiés à l'occasion de la rencontre européenne de Genève, traduits en 26 langues et remis à chacun des participants. L'un d'eux est un appel à la réconciliation des chrétiens. Frère Alois écrit : « Dans le Christ nous appartenons les uns aux autres. Quand les chrétiens sont séparés, le message de l'Évangile devient inaudible. »

Un autre texte intitulé « Lettre à qui voudrait suivre le Christ » poursuit : « Dieu t'invite à la liberté. Il ne fait pas de toi un être passif. Par son Esprit Saint, Dieu habite en toi, mais il ne se substitue pas à toi. Au contraire, il éveille des énergies insoupçonnées.»

Frère Alois s'exprimera tous les soirs au cours des prières communes à Palexpo.

La prière commune du dimanche 30 décembre réunissant des dizaines de milliers de jeunes sera retransmise en direct et en Eurovision par la TSR 2 de 19 h à 20 h 10.

Le programme définitif de la rencontre est maintenant disponible à l'adresse sur le site de Taizé.

Faisant suite aux rencontres de Zagreb, Milan, Lisbonne, Hambourg, Paris, Budapest... la rencontre de Genève sera une nouvelle étape du « pèlerinage de confiance à travers la terre », lancé par frère Roger il y a plus de 25 ans.