Taizé pour l’Europe : « Ouvrir des chemins de confiance »

Fr Alois et les frères de Taizé à Bruxelles

| 1176 clics

ROME, Jeudi 11 janvier 2007 (ZENIT.org) – « Pour l’Europe, ouvrir des chemins de confiance », c’est sur ce thème que Frère Alois, prieur de la communauté œcuménique de Taizé, et quelques-uns de ses frères seront à Bruxelles le 30 janvier 2007.



Ils viennent « prier avec celles et ceux qui, dans cette ville, s’engagent pour l’Europe », indique la Commission des Episcopats de la Communauté Européenne.

Ainsi, pendant une journée, la dimension spirituelle du chemin de l’Europe vers son unité sera plus visible, alors que – en temps normal – les aspects politiques et économiques prédominent.

La construction européenne est, souligne le communiqué, « une œuvre de paix et de liberté qui grandira avec la confiance réciproque des Européens ».

« Pour les croyants la confiance en soi-même et dans les autres et la confiance en l’amour de Dieu vont ensemble. Prier ensemble peut donc nous ouvrir des chemins de confiance », souligne la même source.

C’est ce à quoi invitent Frère Alois et ses frères : ils proposent trois temps de rencontre :

La prière du matin aura lieu à 8 h dans la chapelle de la Résurrection, « pour commencer la journée de travail par un moment de recueillement intérieur », indique le communiqué de la COMECE.

La rencontre – ouverte à tous – commencera à 12 h 30 par un temps d’échange pour des jeunes Européens qui travaillent avec et au sein des institutions européennes, sur le thème « Votre vie compte pour l’Europe ».

A 19 h, la prière du soir – ouverte à tous également – aura lieu dans la cathédrale de Bruxelles en présence du cardinal Godfried Danneels, archevêque de Malines-Bruxelles, et des représentants d’autres confessions chrétiennes.