Tanzanie : Un effort national contre la violence sur les enfants

Un effort salué par le Vatican

| 968 clics

ROME, Vendredi 30 septembre 2011 (ZENIT.org) – En Tanzanie, un effort national est consenti pour endiguer la violence sur les enfants, rapporte l’agence vaticane Fides.

Les autorités de Tanzanie ont récemment lancé un programme national quinquennal portant sur la prévention et la réponse à la violence contre les enfants, programme visant à éliminer toute forme de violence contre les mineurs, y compris les abus sexuels, physiques et émotionnels tels que la menace d'être abandonnés, tués ou chassés de la maison de leurs parents, tuteurs ou membres de la famille.

Sur la base d'une recherche conduite auprès de 3.739 hommes et femmes de 13 à 24 ans, dans différentes familles de tout le pays, il résulte que les auteurs de ces terribles actes de violence sont majoritairement les parents, les tuteurs, les membres de la famille et les enseignants en plus d'autres personnes qui assistent quotidiennement les enfants et les jeunes. Dans le pays, la violence sexuelle à l'encontre des mineurs est déferlante puisque 3 jeunes filles sur 10 sont violées au moins une fois avant leur 18ème anniversaire alors que parmi les garçons de la même tranche d'âge, les victimes d'abus sexuels représentent 13,4% du total.

Le programme consiste en un plan multisectoriel permettant d'améliorer les initiatives visant à rompre le silence autour de la violence contre les enfants, à adopter d'autres initiatives dans les secteurs de la santé, de l'instruction, de la lutte contre le SIDA, de la magistrature et de la police. Les forces de police ont déjà mis en place des guichets réservés aux enfants dans l'ensemble des stations de police du pays auprès desquels ils seront accueillis et pourront être écoutés de manière confidentielle à propos de leurs expériences de violence et de cruauté.

Le ministère tanzanien de l'instruction s'est engagé à garantir un accès égal aux études à tous les enfants, interdisant tout type de châtiment corporel dans les écoles. La Tanzanie a été le premier pays d'Afrique à effectuer une enquête sur la nature et la portée de la violence contre les enfants.