Témoigner de l'unité des chrétiens, aussi dans les périphéries

Message au Conseil oecuménique des Eglises

Rome, (Zenit.org) Pape François | 648 clics

« Le monde globalisé dans lequel nous vivons exige de nous un témoignage commun à la dignité donnée par Dieu de tous les êtres humains », rappelle le pape qui encourage les chrétiens des diverses Eglises à « tendre la main à ceux qui se trouvent dans les périphéries existentielles de nos sociétés et à manifester une solidarité particulière envers les plus vulnérables de nos frères et sœurs »

Le pape a fait parvenir un message de voeux à l’occasion de la Xe Assemblée générale du Conseil œcuménique des Églises (COE) qui ouvre ce jour à Busan, en Corée du sud, sur le thème : « Dieu de la vie, conduis-nous à la justice et à la paix » (30 octobre - 8 novembre 2013).

Le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, présent à la séance inaugurale, a transmis aux participants le message du pape, qui souligne que « partout où le don de la vie est accueilli avec amour, et où la justice et la paix règnent, le Royaume de Dieu est présent et son pouvoir souverain est déjà à l’œuvre ».

Le pape François invite « tous les disciples du Christ à intensifier leur prière et leur coopération au service de l'Évangile et au bien intégral de notre famille humaine ».

Message du pape François

À mon vénéré frère, le cardinal Kurt Koch,
président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens,

À l'occasion de la Xe Assemblée générale du Conseil œcuménique des Églises, je vous prie de bien vouloir transmettre mes salutations cordiales et mes meilleurs vœux à toutes les personnes réunies à Busan et, plus particulièrement, au secrétaire général, le Dr Olav Fykse Tveit, ainsi qu’aux représentants des communautés chrétiennes présentes. En vous assurant de ma proximité et de mon intérêt pastoral pour les délibérations de l'Assemblée, je réitère volontiers l'engagement de l'Église catholique à poursuivre sa coopération de longue date avec le Conseil œcuménique des Églises.

Le thème de l'Assemblée, « Dieu de la vie, conduis-nous à la justice et à la paix », est avant tout une prière d’invocation au Dieu trinitaire qui mène toute la création à son accomplissement par la puissance rédemptrice de la croix de Jésus-Christ et par l'effusion des multiples dons de l'Esprit-Saint. En vérité, partout où le don de la vie est accueilli avec amour, et où la justice et la paix règnent, le Royaume de Dieu est présent et son pouvoir souverain est déjà à l’œuvre. C’est pourquoi j'espère que la présente Assemblée contribuera à consolider l'engagement de tous les disciples du Christ à intensifier leur prière et leur coopération au service de l'Évangile et au bien intégral de notre famille humaine.

Le monde globalisé dans lequel nous vivons exige de nous un témoignage commun à la dignité donnée par Dieu de tous les êtres humains et la promotion effective de conditions culturelles, sociales et juridiques qui permettent aux individus et aux communautés de se développer dans la liberté, qui soutiennent la mission de la famille comme le fondement même de la société, qui assurent une éducation saine et intégrale des jeunes et garantissent à tous le libre exercice de la liberté religieuse.

En étant fidèles à l'Évangile et en répondant aux besoins urgents de notre temps, nous sommes appelés à tendre la main à ceux qui se trouvent dans les périphéries existentielles de nos sociétés et à manifester une solidarité particulière envers les plus vulnérables de nos frères et sœurs : les pauvres, les personnes handicapées, les enfants à naître et les malades, les migrants et les réfugiés, les personnes âgées et les jeunes sans emploi. Conscient que l'âme de l'œcuménisme demeure la conversion authentique, la sainteté et la prière (cf. Unitatis redintegratio, 8), je prie pour que l'Assemblée générale contribue à imprimer un nouvel élan de vitalité et une nouvelle vision de la part de tous ceux qui sont engagés pour la cause sacrée de l'unité des chrétiens, dans la fidélité à la volonté du Seigneur pour son Église (cf. Jn 17,21) et dans l'ouverture aux inspirations de l'Esprit-Saint. Sur vous tous réunis à Pusan, j'invoque l’abondance des bénédictions du Dieu tout-puissant, source de toute vie et de tout don spirituel.

Fait au Vatican, le 4 octobre 2013, en la fête de saint François d’Assise.

Traduction de Zenit, Hélène Ginabat