Terre Sainte: Appel des Franciscains à la communauté juive mondiale

Pour la levée du siège de la basilique de la Nativité

| 448 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 12 avril 2002 (ZENIT.org) - Les Franciscains de Terre Sainte adressent un appel aux communautés juives du monde entier pour qu´elles interviennent auprès du gouvernement israélien afin de redonner l´eau et l´électricité aux Franciscains enfermés dans la basilique de la Nativité de Jérusalem. Le P. Bini réclame la levée du siège autour de la basilique.



"La Custodie de Terre Sainte lance un appel plein de tristesse aux communautés juives en Israël et dans le monde afin qu´elles demandent à l´armée israélienne de redonner l´électricité et l´eau aux Frères franciscains dans le Couvent de la Nativité à Bethléem". C´est ce que l´on peut lire dans un communiqué diffusé par le bureau de presse de la Curie Générale de l´Ordre des Frères Mineurs (OFM), Custodes de la Terre Sainte.

La note est diffusée, précisent-ils, "après des jours de prières et de supplications inutilement répétées auprès du gouvernement d´Israël. Les religieux "rappellent leur amitié traditionnelle pour les Frères aînés juifs et l´héroïsme des Frères qui risquèrent la vie pour sauver les juifs de la Shoah".

"Nous ne sommes pas vos adversaires, nous sommes une partie du conflit en cours, nous vous supplions au nom du Dieu d´Abraham, d´Isaac et de Jacob: Ayez pitié, redonnez-nous l´électricité et l´eau", dit le message.

La Custodie a cherché à convaincre les autorités israéliennes, mais, se sont entendu répondre de "ne plus déranger ".

Le porte-parole de la Custodie, le P. David Jaeger déclare aujourd´hui à Fides (http://www.fides.org) : " Les Franciscains ne peuvent se résigner aux conséquences. Pour cela, nous avons confiance dans nos frères aînés, les Juifs, et dans la grande sympathie qui existe entre Juifs et la famille franciscaine. Nous rappelons l´héroïsme des Franciscains qui ont sauvé de nombreux Juifs de la Shoah, dans de nombreux couvents, et à Assise en particulier. Aujourd´hui, nous demandons leur aide ".

De son côté, le P. Giacomo Bini, ministre général des Franciscains, réclame une intervention humanitaire pour mettre fin au siège de la basilique de la Nativité à Bethléem. "Pour empêcher une catastrophe humanitaire ainsi qu´un massacre inutile qui ne ferait que redoubler la haine entre les parties, nous demandons d´urgence que l´on accorde aux Palestiniens la possibilité de quitter le couvent, avec la garantie d´avoir la vie sauve", ajoutait le Franciscain qui y voit la seule chance de renouer le dialogue.