Terre Sainte : Combattre l’exode des chrétiens par la solidarité

Appel du patriarche latin de Jérusalem aux évêques d’Europe et d’Amérique du nord

| 1595 clics

ROME, Mercredi 12 janvier 2011 (ZENIT.org) - La solidarité des chrétiens du monde aide les communautés chrétiennes de Terre Sainte à rester sur leurs terres, a déclaré le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, en ouvrant lundi, à Jérusalem, la rencontre annuelle de la Coordination des Conférences épiscopales en faveur de l'Église de Terre Sainte, en cours du 8 au 13 janvier. (Zenit, 11 janvier 2011).

« Nous vous invitons à considérer votre solidarité comme une contribution au bien-être de nos communautés chrétiennes et une aide nous permettant de trouver une raison pour rester sur notre terre d'origine et préserver la présence chrétienne, à Jérusalem notamment et en Terre Sainte en général, à travers divers secteurs de nature pastorale et sociale », a-t-il dit.

Mgr Twal a souhaité aux représentants des épiscopats et de l'Ordre du Saint-Sépulcre, que cette rencontre soit pour tous une « occasion de découvrir la beauté de la communion » et que cette beauté « renforce » leur engagement en terme de solidarité.

Par rapport à la situation actuelle des chrétiens au Moyen Orient, le patriarche a indiqué que les personnes « ne croient plus aux discours et visites de personnalités politiques et religieuses », qu'elles ont besoin de « gestes concrets sur le terrain » pour plus de justice, de paix et de dignité.

« Elles ont besoin d'une implication majeure de notre part », a-t-il insisté.

Le patriarche latin de Jérusalem a souligné les « deux extrémismes » qui constituent selon lui « une menace » pour ces populations : « l'extrémisme musulman, avec ses attaques à nos églises et nos fidèles », et la droite israélienne « qui envahit de plus en plus la ville de Jérusalem, en essayant de la transformer en une cité exclusivement juive, au détriment des autres religions ».

Mgr Twal a aussi parlé de la situation en Egypte et en Irak, où les communautés chrétiennes viennent de subir de graves attentats, et rappelé que la persécution « doit faire prise sur la conscience de tous les chrétiens du monde qui doivent se montrer plus solidaires », qu'elle « doit réveiller les actions de soutien en faveur d'une loi internationale insistant sur le respect de toutes les personnes », comme souligné dans les propositions du récent Synode des évêques pour le Moyen Orient.

En conclusion, le patriarche latin de Jérusalem est revenu sur l'importance de maintenir la présence des chrétiens au Moyen Orient, que le pape a encouragée et qualifiée de «  précieuse aux yeux de Dieu », lors de sa visite en Terre sainte en 2009.