Terre Sainte : L’ordination de Mgr Gourion, semence de réconciliation

| 353 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 5 novembre 2003 (ZENIT.org) – L’ordination épiscopale de Mgr Jean-Baptiste Gourion, évêque auxiliaire du patriarche latin de Jérusalem pour les fidèles catholiques de langue hébraïque, aura lieu dimanche prochain, 9 novembre, en l'église de Notre Dame Arche d'Alliance à Kiryat Yearim, en Israël. La communauté catholique y voit "un signe et une semence de la réconciliation entre les deux peuples, israélien et palestinien".



Le 14 août dernier, veille de la fête de l'Assomption de la Sainte Vierge Marie, Jean-Paul II a nommé évêque l’abbé de l'Abbaye bénédictine de la Résurrection à Abu Gosh, à quelques kilomètres à l’ouest de Jérusalem, comme évêque auxiliaire du patriarche latin de Jérusalem, Michel Sabbah, avec un mandat spécial pour les fidèles catholiques de langue hébraïque.

Le patriarche Michel Sabbah, le cardinal Roger Etchegaray, Mgr Pietro Sambi, nonce apostolique en Israël, et les évêques présents lui conféreront l'ordination épiscopale le dimanche 9 novembre en l'église de Notre Dame Arche d'Alliance à Kiryat Yearim. La cérémonie se déroulera en grande partie en hébreu.

Cette nomination, indique un communiqué du 2 novembre, réjouit tout particulièrement la Communauté Catholique d'expression hébraïque, dont Mgr Jean-Baptiste Gourion avait été nommé vicaire épiscopal en 1990 par le Patriarche Sabbah.

Le communiqué rappelle: "Avec cette élévation à l'épiscopat, cette communauté, fondée et reconnue en 1955, sous le nom de l'Oeuvre Saint-Jacques l'Apôtre, par le Patriarche Alberto Gori, inaugure une nouvelle étape dans sa vie ecclésiale et sa vocation, en union avec le diocèse du patriarcat latin de Jérusalem et au sein de la société israélienne. Les deux communautés catholiques implantées dans ce pays l'une vivant en milieu juif-israélien et l'autre en milieu arabe-palestinien, unies dans une même communion ecclésiale visible, voudraient être un signe et une semence de la réconciliation entre les deux peuples, israélien et palestinien, qui sont à la recherche de la justice et de la paix depuis tant d'années".

Jean-Louis Gourion est né le 24 octobre 1934 à Oran (Algérie). Après les études secondaires à Oran, il commence à Paris des études de sciences naturelles et de médecine qu'il interrompt en 1958 pour rentrer à l'Abbaye du Bec, en Normandie, en 1961 après un long service militaire (guerre d'Algérie). Devenu fr. Jean-Baptiste, il fait profession perpétuelle le 12 décembre 1965 et est ordonné prêtre le 29 juin 1967.

Le 9 mars 1976 il est envoyé avec deux confrères reprendre la vie monastique au monastère d'Abu Gosh, un des sites possible du village évangélique d’Emmaus ("Emmaus des Croisés"). Supérieur jusqu'en 1987 où il est élu Prieur de la nouvelle fondation érigée en Prieuré. Il est réélu en 1993 et 1997. En 1986 il est élu par le Chapitre Général de sa Congrégation IIIe Définiteur (Visiteur). Il est réélu en 1992 et 1998.

En 1999 le Prieuré d'Abu Gosh est déclaré Abbaye et il en est élu le
premier Abbé béni par le Patriarche Michel Sabbah le 11 juillet 1999. Celui-ci l'avait nommé, en 1990, vicaire épiscopal et président de l'œuvre Saint-Jacques l'Apôtre pour le soin pastoral de la Communauté catholique d'expression hébraïque.