Terre Sainte : Troisième Journée d’intercession pour la paix

La recherche de la paix plus actuelle que jamais

| 1469 clics

ROME, Jeudi 16 décembre 2010 (ZENIT.org) - « Aujourd'hui les thèmes très importants de la paix et de sa recherche sont plus que jamais actuels », souligne le Conseil pontifical justice et paix dans son message pour la 3ème Journée internationale d'intercession pour la paix en Terre Sainte. celle-ci sera célébrée, sous le haut patronage du dicastère du Vatican, les 29 et 30 janvier 2011.

Le message, daté du 16 novembre mais rendu public mercredi 15 dècembre, porte les signatures du président et du secrétaire, respectivement le cardinal Peter Kowdo Appiah Turkson et Mgr Mario Toso.

Saluant et encourageant ce « temps de prière confiante » qui prévoit la participation de 2000 villes dans le monde, le message du Saint-Siège rappelle que l'Eglise, « de tout temps » s'est efforcée de « diffuser le message de paix », et d'apporter son soutien à « toutes les initiatives et activités qui tendent à sensibiliser chaque homme et chaque femme de bonne volonté à devenir non seulement des messagers mais également des artisans de paix ».

Et l'Eglise l'a fait, précise le message, « surtout dans ces régions du monde où l'on souffre d'injustices, de violences et de persécutions », comme la « Terre Sainte bénie de Dieu par des événements admirables de l'Histoire du Salut, dont l'incarnation du Verbe en Jésus Christ est le premier de tous ».

Dans son message le cardinal Turkson cite un passage de l'homélie de la messe de clôture de l'Assemblée spéciale du synode des évêques pour le Moyen-Orient où le pape Benoît XVI dit : « Le cri des pauvres et des opprimés trouve un écho immédiat en Dieu qui veut intervenir pour ouvrir une issue, pour restituer un avenir de liberté et un horizon d'espérance ».

« Née de la volonté de s'engager de manière concrète et forte », rappelle encore le message, cette journée « réunit diverses associations, frères et sœurs de chaque région, et les sollicite à faire entendre leurs voix au monde en disant : Nous désirons la paix, la réconciliation et l'unité, en commençant par Jérusalem ! ».

Le Conseil pontifical justice et paix espère que « cette initiative, déjà connue par un grand nombre, sera encore plus appréciée et diffusée » et que cette « prière des croyants du monde » sera un réel soutien pour l'édification d'une « civilisation de l'Amour ».

Il demande enfin à Dieu de bénir « tous ceux qui soutiennent et apportent leur aide à cette Journée et tous ceux qui, d'un cœur sincère, recherchent la paix ».

24 heures de prière

Les 24 heures de prière ininterrompue de cette troisième édition commenceront le 29 janvier, en concomitance avec la Cinquième prière extraordinaire de toutes les Eglises pour la réconciliation, l'unité et la paix à Jérusalem, à 17h00-18h00 heure locale.

La liste des lieux participant à l'initiative de paix et accessibles à tous, sera publiée le 25 janvier. L'année dernière, la Journée de prière avait été célébrée dans 1.103 villes du monde.

Cette Journée d'intercession pour la paix en Terre Sainte est une initiative de l'Association italienne Papaboys (www.papaboys.it), l'Apostolat « Jeunes pour la Vie » (www.youthfl.org), les Chapelles d'adoration perpétuelle dans le monde (www.adorazione.org), et pour cette troisième édition, de l'Association pour la promotion de la prière extraordinaire de toutes les Eglises pour la réconciliation, l'unité et la paix, en commençant par Jérusalem.

Pour s'inscrire, chaque personne, groupe ou association peut se rendre sur le site Facebook et entrer en contact avec le groupe « Nous voulons la paix en Terre Sainte 2 », ou envoyer un e-mail à ufficiostampa@papaboys.it.

Pour plus de renseignements, www.prayrup.info