Thème de la JMJ 2002 à Toronto: "Vous êtes le sel de la terre"

Jean-Paul II demande aux jeunes la "fidélité" au Christ

| 563 clics

CITE DU VATICAN, Dimanche 8 avril 2001 (ZENIT.org) - Le thème de la JMJ 2002 à Toronto sera: "Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde", a annoncé Jean-Paul II à l´issue de la célébration des Rameaux ce matin place Saint-Pierre. Jean-Paul II a demandé aux jeunes d´être "fidèles" au Christ.



Il était 12 H 30. L´annonce a été saluée par un tonnerre d´applaudissements sur la place comble et multicolore où se détachaient les calicots des nations, les grandes palmes ondoyantes, les branches d´olivier tendre, déjà fleuries et parfumées du fait de la saison précoce, la tache verte "jardin" nouveau entourant l´obélisque qui a vu jadis la mort de l´apôtre Pierre au cirque de Néron, les arbustes de l´auvent papal, et, les vertes guirlandes serpentant, sous la loggia, autour des deux colonnes du porche central, en rappelant les torsades du baldaquin du Bernin. La célébration avait commencé solennellement à dix heures à l´obélisque qui porte haut dans le ciel la croix. Elle s´achevait au pied de cette autre croix transmise par les jeunes de Rome aux jeunes Canadiens.

"Selon une tradition heureuse, les jeunes Italiens s´apprêtent à remettre la Croix des jeunes aux jeunes du Canada qui accueilleront dans leur pays la XVIIe Journée mondiale de la jeunesse, au cours de l´été de l´an prochain. Elle aura pour thème, annonçait le pape en italien: "Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde" (Mt 5,13-14). Une fois encore, la croix reprend son pèlerinage sur les routes du monde, avec les jeunes générations, qui entrent dans le nouveau millénaire en portant et en suivant le signe du Christ mort et ressuscité, vainqueur du mal et de la mort".

En anglais d´abord, et salué par de nouvelles acclamations, le pape invitait les jeunes Canadiens à renouveler leur fidélité au Christ: "Je salue les jeunes Canadiens présents, conduits par l´archevêque de Toronto, le cardinal Ambrozic, et à eux je confie la Croix. Je vous encourage à bien vous préparer à l´important rendez-vous de la Journée mondiale de la jeunesse, qui a pour thème : "Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde". Chers jeunes, soyez prêts à accueillir les jeunes du monde dans votre beau pays en renouvelant votre fidélité personnelle au Christ Seigneur. Fidélité au Christ, telle est mon invitation à tous les pèlerins de langue anglaise. D´ici à notre rencontre à Toronto!"

En français, le pape invitait à un "approfondissement de la foi" en disant: "Je salue affectueusement les pèlerins français qui ont participé à la Liturgie du dimanche des Rameaux, et de manière toute spéciale les jeunes du Canada. Chers jeunes, que la préparation des dix-septièmes Journées mondiales de la Jeunesse soit une occasion propice pour un approfondissement de votre foi et de votre vie avec le Christ, ainsi que pour un témoignage renouvelé de votre charité et de la joyeuse ouverture de votre cœur aux dimensions du monde ! Ma prière vous accompagne, avec mon affectueuse Bénédiction apostolique".

"Si vous vous orientez d´après le Crucifié et le Ressuscité, disait le pape aux jeunes de langue allemande qu´il invitait aussi au rendez-vous de Toronto, alors votre vie est placée sous une bonne étoile".

"Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde" disait ensuite le pape en espagnol, déchaînant une "canonnade" dont seuls les Ibères ont le secret: "Viva el papa!" Jean-Paul II s´interrompait avec un sourire pour les chercher du regard, avant de reprendre: "Par ces paroles, thème de la prochaine journée mondiale de la jeunesse de Toronto, je m´adresse à tous les jeunes de langue espagnole. Portez cette nouvelle à la fois joyeuse et exigeante à vos compagnons. Comptez sur ma prière et la proximité pour cette grande aventure de l´évangélisation".

"Chers jeunes de langue portugaise, continuait le pape en s´interrompant à nouveau pour chercher du regard les jeunes qui venaient d´exploser dans une nouvelle manifestation de leur présence, vous qui êtes témoins de la transmission de la croix des Journées mondiales de la jeunesse aux jeunes du Canada, je vous salue cordialement, ainsi que vos familles et vos groupes ecclésiaux, à tous je souhaite une grande solidarité de cœur et de vie auprès de la croix de tant de crucifiés".

Le pape quittait ensuite son texte pour parler directement aux jeunes de sa patrie (il y a aussi une communauté polonaise importante au Canada), le regard accrochant au passage tel drapeau polonais virevoltant entre les deux bras de la colonnade. Inlassablement, le pape leur redisait: "Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde" (Mt 5,13-14). Dans un an, ce sera le thème de la XVIIe Journée mondiale de la jeunesse, qui se célébrera à Toronto, au Canada. Dans un esprit de foi, nous remettons cette Croix de l´Année sainte de la Rédemption [la croix, avant d´être confiée aux jeunes, a été vénérée par les pèlerins de l´année sainte 83-84 à Saint-Pierre, ndlr] aux jeunes Canadiens ici présents avec le cardinal Aloysius Matthew Ambrozic. Qu´elle soit pour vous un réconfort dans la foi et un guide pour la préparation de votre fête. Je souhaite que la terre canadienne devienne le lieu de la renaissance des cœurs de tant de jeunes, de façon à ce qu´ils deviennent le sel de la terre et la lumière du monde".

Venant alors de la gauche de la colonnade, du "bras de Charlemagne", guidés par le cardinal Camillo Ruini, Mgr Cesare Nosiglia et don Mauro Parmeggiani, coordinateur de la JMJ 2000, les jeunes de la Ville éternelle s´avançaient vers le centre du parvis. Ils se portaient au-devant des jeunes Canadiens, qui s´avançaient du "bras de Constantin" guidés par le cardinal Aloysius Ambrosic, Mgr Anthony Meagher et le P. Thomas Rosica, coordinateur de la JMJ 2002. Parmi eux, les jeunes "Cri", tribu indienne de la région allant des grands lacs jusqu´à la baie d´Hudson, et des jeunes "Inuit", en costumes locaux.

Au son des tambours commençait alors une danse typique et deux jeunes, au pied de la croix, entonnaient a capella le chant imité des oiseaux par lequel ces tribus du grand nord saluent le retour de la lumière après les longs mois d´obscurité. L´arrivée de la Croix, comme un retour de la lumière, sera aussi saluée demain outre-atlantique, dans la capitale, Ottawa, par quelque 25.000 jeunes de tout le pays.

Lors de son voyage de 1987 au Canada, le pape Jean-Paul II avait rencontré, à Fort Simpson, un village forestier, les Indiens Déné. Et au cours de son voyage aux Etats-Unis et au Canada, il avait été particulièrement attentif aux ethnies amérindiennes du continent.

Les jeunes retrouvent le langage de Tor Vergata et se déchaînent en scandant "Gio-van-ni-pao-lo", et battent des mains et reprennent de plus belle, "Gio-van-ni-pao-lo!" Des religieuses timides ou âgées les imitent, ravies: "Gio-van-ni-pao-lo"!

A l´angélus, les nuages ont fini d´habiller de blanc le ciel encore radieux lorsque éclatent les trompettes de l´entrée triomphale à Jérusalem - le chœur et l´orchestre du diocèse de Rome ont porté toute la célébration: 200 personnes! On aurait dit que le ciel préparait "l´Urbs" et ses pèlerins, malgré le joyeux chahut de la Jeunesse du monde et l´espérance du Ressuscité, à la gravité de la grande semaine.