Timothée Trojanowski vainqueur du nazisme au prix de sa vie

Ou la confiance en Dieu

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1327 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire de Timothée Trojanowski, religieux et martyr (1908-1942), vainqueur du nazisme au prix de sa vie.

Polonais, Franciscain conventuel depuis 1930, il faisait partie de la même communauté que saint Maximilien Kolbe, à Niepokalanow. Il y travaillait à l'expédition des revues franciscaines et à l'infirmerie. Il était connu pour son recueillement et sa charité active.

Mais il fut arrêté le 14 octobre 1941 et déporté au camp d'extermination d'Auschwitz-Oswiecim. "Frère Timothée supportait avec force la faim, le froid et les durs travaux, raconte un de ses compagnons. Il ne se décourageait pas, ne baissait pas les bras. Il consolait au contraire les prisonniers laïcs qui travaillaient avec nous, les exhortant à la confiance en la protection de Dieu".

Mais les terribles conditions de détention affaiblirent son organisme. Il contracta une pneumonie et mourut le 28 février 1942. Il fait partie des 108 martyrs polonais victimes du nazisme béatifiés par Jean-Paul II à Varsovie en 1999.