Tornade de Joplin : Proximité du pape avec les populations victimes

Télégramme à l’évêque de Springfield-Cape Girardeau

| 1401 clics

ROME, Mercredi 25 mai 2011 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI a exprimé sa proximité aux populations victimes de la tornade à Joplin, dans l’Etat du Missouri.

Il s’est agi de la tornade la plus puissante de ces dernières années, qui a frappé les Etats-Unis dimanche, avec des vents à 320 km/h, qui ont détruit des structures d’habitude résistantes aux cyclones. La catastrophe a fait quelque 150 morts et 1500 disparus.

Benoît XVI a exprimé ses condoléances pour les victimes, dans un télégramme adressé par le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d’Etat, à l’évêque de Springfield-Cape Girardeau, James V. Johnston.

Le pape dit sa « proximité dans la prière » et invoque le « repos éternel pour les défunts », la « consolation pour ceux qui sont en deuil, et l’espérance pour les sans-abri et les blessés ».

Evoquant « l’immense travail de reconstruction » qui attend les autorités, le pape invoque sur ceux qui sont au travail pour secourir la population, « les dons divins de sagesse, de force et de persévérance ».

Le bilan de la tornade qui a dévasté le 22 mai la petite ville américaine de Joplin (Missouri) est destiné à s’aggraver, indique pour sa part l’agence vaticane Fides.

La tornade s'est abattue à la frontière avec l'Oklahoma, où ont été enregistrés 4 morts et 60 blessés, et le Kansas. Le phénomène s'est vérifié moins d'un mois après une autre terrible tornade qui avait coûté la vie à 354 personnes dans 7 Etats des Etats-Unis.

Les secouristes, gênés par une pluie battante et par les vents forts qui s'abattent encore sur la région, cherchent les survivants parmi les décombres, indique la même source.

Un communiqué du Catholic News Service fait état de graves dommages à l'hôpital catholique Saint John's Regional Medical Center des Soeurs de la Miséricorde, hôpital où sont morts cinq patients.

Par ailleurs, 183 autres patients ont été transférés dans d'autres structures au Missouri et en Arkansas. De nombreux personnels paramédicaux ont également été blessés. La priorité est maintenant de sauver les patients, leurs familles et les collaborateurs de la communauté de Joplin. L'hôpital s'est organisé afin de garantir dans tous les cas les services de base et de répondre à l’urgence.

« Je vous demande de vous souvenir des habitants de Joplin dans vos prières » a déclaré l'évêque de Springfield-Cape Girardeau, Mgr Johnston. « Prions en particulier pour les personnes de l'église catholique Sainte Marie et de l'école qui ont tout perdu et pour l'hôpital St. John's Mercy, qui a subi d'énormes dommages. Le personnel du Diocèse est en contact avec d'autres organisations caritatives du Missouri appartenant aux Diocèses de Springfield-Cape Girardeau et Kansas City ainsi qu'à l'Archidiocèse de Saint Louis ».

L'église, l'école et le rectorat de la Paroisse Sainte Marie ont été totalement détruits. Heureusement, le recteur, le Père Justin Monaghan, est sain et sauf. Toujours à Joplin, une autre église catholique, dédiée à Saint Pierre Apôtre, n'a subi aucun dommage et l'on s'organise actuellement afin d'accélérer la distribution d'aides aux victimes.

Par ailleurs, la McAuley Catholic High School est également indemne. Le Père John Friedel, curé de la paroisse Saint-Pierre, a invité à prier pour les victimes de la destruction et de la violence qui se sont abattues sur cette population.