Tragédie du port de Gênes, prière du pape

Un navire fait s'écrouler la tour de contrôle

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 629 clics

Le pape François exprime sa « douleur » et assure de ses prières, après l’accident du navire Jolly Nero dans le port de Gênes, mardi dernier, 7 mai 2013.

Le porte-conteneur a violemment heurté la tour de contrôle du port, où travaillaient treize personnes au moment de la collision: elle a été précipitée en mer. Le bilan s’élève à huit morts, un disparu et quatre blessés.

Le pape fait part de « sa profonde participation à la douleur qui touche la ville entière », dans un télégramme envoyé par le cardinal Secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone.

Assurant de ses « ferventes prières d’intercession » pour les personnes décédées, il souhaite « une guérison rapide » à tous les blessés.

Le pape adresse également sa bénédiction apostolique, confiant tous ceux qui sont touchés par cet « évènement dramatique » à la « protection maternelle de Notre-Dame de la Garde », à laquelle est dédiée une basilique dans l’archidiocèse de Gênes.

Les secours travaillent jour et nuit à la recherche du dernier disparu, le militaire Garde-côte Giovanni Iacoviello: pompiers, carabiniers, police, police financière, armée, et une entreprise privée se relayent à la recherche du corps du militaire. Les funérailles des victimes ont été suspendues en attendant qu'il soit retrouvé.