Travaux de la Commission du Saint-Siège et de l'État de Palestine

Prochaine session plénière début 2014

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 752 clics

La « Commission bilatérale du Saint-Siège et de l'État de Palestine » publie une « déclaration conjointe » à l’issue de la réunion plénière qui a eu lieu au Vatican : la dénomination d’Etat de Palestine est ainsi confirmé par le Vatican. La prochaine session plénière aura lieu début 2014.

Le Vatican a déjà employé, trois fois, le titre d’ « Etat de Palestine », le 31 janvier dernier à l’issue de la réunion plénière du 30 janvier à Ramallah.

« Après la session de l'Assemblée générale (de l'ONU) qui a reconnu le nouveau statut de la Palestine, c'est sa dénomination officielle, le Saint-Siège l'accepte et l'utilise», avait déclaré, le 1er février, le P. Federico Lombardi s.j., directeur de la salle de presse du Saint-Siège.

Un titre adopté par l’ONU le 29 novembre 2012, a en effet accordé à la Palestine, on s'en souvient, le statut d’Etat observateur non-membre à l’UNESCO. Le Vatican avait alors réagi en « saluant » la décision mais avait averti que ce n’était «pas une solution suffisante aux problèmes de la région».

Le communiqué publié jeudi rappelle que les discussions s'inscrivent dans le cadre de l’Accord fondamental de l’An 2000 : « Ce jeudi 26 septembre 2013, la Commission bilatérale du Saint-Siège et de l'État de Palestine, qui travaille sur un Accord global à la suite de l'Accord fondamental qui a été signé le 15 février 2000, a tenu une session plénière au Vatican pour prendre acte du travail réalisé à un niveau informel par le groupe technique conjoint à l'issue de la dernière réunion officielle tenue à Ramallah au Ministère des Affaires étrangères de l'État de Palestine, le 30 janvier 2013 ; il s’agissait aussi de planifier les développements futurs, dans le but d'accélérer la conclusion de l'Accord . »

Les discussions ont été présidées, ajoute le communiqué, par Mgr Antonio Camilleri, sous-secrétaire pour les Relations du Saint-Siège avec les États, et par l'ambassadeur Rawan Sulaiman, ministre adjoint des Affaires étrangères pour les affaires multilatérales de l'État de Palestine.

« Les discussions se sont déroulées dans une atmosphère cordiale et constructive. Reprenant les questions déjà examinées à un niveau informel, la Commission a noté avec beaucoup de satisfaction les progrès accomplis dans l'élaboration du texte de l'Accord, qui traite des aspects essentiels de la vie et de l'activité de l'Église catholique en Palestine ; elle a encouragé les efforts du groupe technique mixte, l'invitant à compléter les discussions sur les autres parties du texte, dont la formulation est déjà à un stade avancé », indique cette même source.

Le « groupe technique conjoint » poursuivra ses travaux en vue de la prochaine réunion plénière de la Commission, début 2014.

Les membres de la délégation du Saint-Siège étaient Mgr Antonio Camilleri , sous-secrétaire pour les Relations avec les États ; Mgr Giuseppe Lazzarotto, délégué apostolique à Jérusalem et en Palestine ; Mgr Antonio Franco, nonce apostolique ; Mgr Maurizio Malvestiti, sous-secrétaire de la Congrégation pour les Églises orientales ; Mgr Stanisław Waldemar Sommertag, official de la Section pour les Relations avec les États de la Secrétairerie d’État ; le Père Emil Salayta, vicaire judiciaire du Patriarcat latin de Jérusalem.

Les membres de la délégation palestinienne étaient l’ambassadeur Rawan Sulaiman, ministre adjoint des Affaires étrangères pour les affaires multilatérales ; l’ambassadeur Issa Kassissieh, représentant de l'État de Palestine près le Saint-Siège ; M. Ammar Hijazi, ministre d'État adjoint des Affaires étrangères pour les affaires multilatérales ; M. Azem Bishara, conseiller juridique de l'OLP ; M. Ammar Nisnas, conseiller à la Mission permanente de la Palestine près le Saint-Siège.

Avec Hélène Ginabat pour la trduction du communiqué