Trois cadeaux "franciscains" pour le pape de la part de la Région

L'Ombrie met les plus démunis au centre de sa politique

Assise, (Zenit.org) Anita Bourdin | 738 clics

La Région italienne de l'Ombrie a décidé de mettre les plus démunis au centre de sa politique, comem en témoigne un don fait au pape François. Ou plutôt trois cadeaux.

Trois présents ont en effet été remis au pape François, par la Région italienne de l’Ombrie, où se trouve Assise, à l’occasion de sa visite pour la fête du saint patron de l’Italie : de l’huile pour la lampe de saint François, un cyprès, issu d'un cyprès de saint François, et un don pour la Caritas.

L'arbre, l'huile de la charité, un don de solidarité: autant de symboles de l'esprit franciscain.

C’est la présidente de la Région, Mme Catiuscia Marini, présente à la messe de ce 4 octobre à Assise, qui a remis ces cadeaux au pape.

Dans une lettre qui accompagne les cadeaux, la présidente rappelle que ce petit cyprès « est fils direct de celui que le saint a planté en 1213 dans le couvent de Verucchio de Rimini » : il veut exprimer « une continuité idéale et matérielle de François à travers huit cents ans d’histoire ». Et c'est un signe de cette protectio de la création à laquelel le pape appelle.

Mme Marini annonce aussi la décision de la Junte régionale – sur proposition de la vice-présidente, Mme Carla Casciari – d’offrir une « contribution en faveur des personnes et des familles démunies et des soupes populaires », en cohérence avec les « enseignements concrets » du pape François qui invite à « regarder avec attention et disponibilité les laissés-pour-compte », et ceci aussi dans la ligne des politiques « de défense des plus démunis, placés tous les jours a centre de l’action de l’administration » régionale, « surtout en ces moments difficiles du point de vue économique et social ».

Cette contribution vient s’ajouter à ce que la Région de l’Ombrie offre déjà en faveur du Fond de solidarité institué par la Conférence épiscopale d’Ombrie pour aider les familles et les personnes en situation de pauvreté extrême.

Quant à l’amphore de la Région qui contenait l’huile donnée pour alimenter la lampe votive auprès de la tombe de saint François, elle est sortie des ateliers de céramique « Ubaldo Grazia » ainsi que la fiole de la Ville de Pérouse, offertes au Saint-Couvent d’Assise.