Ukraine : Exposition à Kiev sur « la Shoah par balles »

70 ans après Babi Yar

| 1399 clics

ROME, Vendredi 2 septembre 2011 (ZENIT.org) – La « Shoah par balles : extermination de masse des juifs en Ukraine 1941-1944 » : c’est le titre d’une exposition organisée à Kiev pour « favoriser la tolérance et commémorer les 70 ans de la tragédie de Babi Yar », annonce le site du P. Patrick Desbois « Yahad-In Unum ».

L’exposition est le fruit du partenariat entre la FondationVictor Pinchuk et le Mémorial de la Shoah, Yahad – In Unum et les ambassades ukrainiennes d’Israël, de la France, de l’Allemagne et des Etats-Unis. Elle sera ouverte à la « Maison ukrainienne » - ‘Ukrainian House’ (2, Khreschatyk, Kiev) – du 9 septembre au 3 octobre (Lundi-Vendredi, 9 h – 19 h, Samedi-Dimanche, 11h – 17 h).

L’exposition s’intègre dans le programme officiel pour la commémoration du 70eanniversaire de la tragédie de Babi Yar.

Auparavant, la même exposition a été présentée à Paris, Bruxelles, New York et dans d’autres grandes villes, mais ce sera la première fois qu’elle visitera l’Ukraine, dans le dessein, expliquent les organisateurs, « de promouvoir la tolérance te de prévenir la discrimination en accroissant la conscience publique et la compréhension, en particulier chez les plus jeunes générations, de l’histoire de l’assassinat de masse des Juifs et d’autres victimes par les soldats nazis en Ukraine ».

Rappelons que la découverte des charniers de la « Shoah par balles » est le fruit du travail d’investigation d’un prêtre catholique français, le P. Patrick Desbois et de son association « Yahad – In Unum », à partir d’archives, de recherche sur le terrain, avec le recueil des témoignages sur le terrain, et d’enregistrements vidéo sur les exterminations massives en Ukraine, au Belarus, en Russie et en Pologne.

Jusqu’ici, l’équipe de « Yahad – In Unum » a recueilli plus de 2.000 témoignages et a identifié le site de centaines de fosses, auparavant absolument inconnues. Et ceci non dans un esprit de revanche, mais d’abord pour honorer les victimes et leur mémoire.

Le P. Desbois présentera également son livre « La Shoah par balles : le voyage d’un prêtre pour découvrir la vérité sur le meurtre de 1, 5 million de juifs » qui vient d’être pour la première fois traduit en ukrainien, grâce au financement de l’ambassade de France (Editions « Duh I Litera »). Le Conseil du livre juif », (Jewish Book Council) a récompensé le livre par le « National Jewish Book Award » en 2008. D’autres événements et des visites accompagneront l’exposition.

Anita S. Bourdin