Ukraine: Jean-Paul II recevra les "enfants de Tchernobyl"

Gratitude de l´Ukraine pour l´accueil reçu par les enfants depuis 15 ans

| 542 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 28 mars 2001 (ZENIT.org) - A l´occasion du XVe anniversaire de la "tragédie" de Tchernobyl, Jean-Paul II recevra en audience, le 26 avril prochain, les familles et les organisations qui accueillent des enfants de Tchernobyl.



L´organisation de cette rencontre est due à l´initiative de l´ambassade d´Ukraine près le Saint-Siège, en cette année où l´Ukraine attend la visite de Jean-Paul II. C´est d´abord une occasion pour l´Ukraine, indique l´ambassade, d´exprimer "sa gratitude infinie pour la générosité, la miséricorde chrétienne et la solidarité manifestée aux enfants dont la santé est en danger du fait des radiations qui ont suivi l´explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl". "Accueillis par tant de familles et d´associations italienne, ils se soignent en respirant un air différent et en mangeant une nourriture non contaminées par les radiations", précise le communiqué.

La rencontre commencera par un concert du chœur des petits chanteurs de Kiev, qui sera suivi par une allocution de l´ambassadeur d´Ukraine près le saint-Siège. L´audience accordée ensuite par Jean-Paul II se conclura par la bénédiction apostolique.

La centrale a été définitivement fermée le 15 décembre dernier, mais elle continue de symboliser des millions de "morts invisibles", "sans projectiles, ni bombes", indiquent les autorités ukrainiennes qui font état de 3,4 millions de personnes frappées par la radioactivité, dont 1,2 millions d´enfants dont la santé est dite "à risque", étant donné la baisse de leurs défenses immunitaires, indique la même source.

Les "liquidateurs" du site sont eux, au nombre de 600.000: ils sont chargés de "liquider" les conséquences de l´explosion et ont eux même besoin de soins de santé et d´une sécurité sociale spécifique, soulignent les autorités du pays.

Les 2293 communes polluées par la radioactivité se trouvent dans 12 des 25 régions administratives que compte l´Ukraine, et 76 d´entre elles appartiennent à la zone qu´on a fait évacuer dans les jours qui ont suivi l´explosion.

Les principaux problèmes de santé, toujours selon les sources officielles, touchent l´appareil respiratoire, les maladies du sang, de l´intestin, et des cancers. Le nombre des cas de tumeurs à la thyroïde a décuplé, en particulier chez les enfants.

Depuis l´explosion du 26 avril 1986, des dizaines de milliers d´enfants ukrainiens ont été accueillis dans des familles italiennes et des camps de vacances gérés par les administrations locales, des communautés religieuses, des associations de volontaires.

L´ambassade d´Ukraine demande en particulier aux organisations compétentes, communautés et associations, d´informer les familles qu´elles sont les bienvenues à cette rencontre spéciale avec le pape Jean-Paul II, et de lui faire parvenir les confirmations de participation à Rome avant le 10 avril (Vicolo di S. Agata, 11 - 00153 Roma).