Un ami des pauvres bientôt canonisé

Un bienheureux italien qui a vécu au XIIIe siècle

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 546 clics

Le pape François donne un coup d’accélérateur à la cause de canonisation du bienheureux italien Amato Ronconi, fondateur de l’Hôpital-hospice des pèlerins pauvres de Saludecio, dans le diocèse italien de Rimini, appelé « Maison de repos œuvre pieuse du bienheureux Amato Ronconi ».

Pourquoi ? Peut-être parce que le bienheureux Amato, qui a vécu au XIIIe siècle (1226-1292), est déjà considéré, comem c'était le cas pour Angèle de Foligno, comme un saint : vox populi, vox Dei ! Le pape Pie VI avait « confirmé son culte » en 1776.

Le pape autorise maintenant la publication d’un décret sur le caractère « héroïque » de ses vertus humaines et chrétiennes. Un examen de la vie qui d'ordinaire précède la béatification. Il pourrait donc être bientôt canonisé, moyennant la reconnaissance d’un miracle dû à son intercession ou une dispense du pape.

Son charisme au service des pauvres s’inscrit bien dans la ligne du pontificat. Resté orphelin, d'une riche famille, il s’occupa des pauvres, jusqu’à leur laisser tous ses biens. Il se retira dans la solitude et la pénitence. Il accomplit quatre fois le pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle.