Un club de cricket au Vatican

Renforcer le dialogue avec les différentes communautés culturelles

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 457 clics

Le Vatican aura désormais son équipe de cricket, l’occasion de « renforcer le dialogue avec les différentes communautés culturelles », en jouant avec des équipes de musulmans, hindous, sikhs, bouddhistes, mais aussi de se rapprocher des migrants de Rome et de l’Eglise d’Angleterre.

Le Conseil pontifical pour la culture a en effet lancé le club de cricket “Saint Pierre”, sous les couleurs jaune et blanche du Vatican, avec l’emblème des clés de saint Pierre, le 22 octobre 2013.

Le cardinal Gianfranco Ravasi, président du dicastère, Mgr Sanchez de Toca y Alameda, sous-secrétaire, le P. Theodore Mascarenhas, SFX, de la commission pour le dialogue interculturel, le P. Eamonn O’Higgins, LC, du Collège pontifical “Maria Mater Ecclesiae”, M. Alfonso Jayarajah, président du club de cricket romain Capannelle et M. John McCarthy, KCSG, ambassadeur d’Australie près le Saint-Siège, étaient tous présents lors de cet évènement.

Le club pourra compter sur la présence de près de 300 joueurs et supporters parmi les séminaristes et les prêtres de Rome et a suscité de l'intérêt auprès d’un bon nombre d'hommes et de femmes, religieux et laïcs.

Dans un communiqué, le dicastère explique que « le cricket est un jeu très répandu, sur le sous-continent indien comme en Australie, en Afrique du Sud, au Royaume-Uni, en Nouvelle-Zélande, aux Antilles » et plus récemment « en Irlande, au Canada, en Hollande, aux États- Unis » : 105 pays jouent au cricket actuellement.

« Selon certains critères, il est le deuxième sport le plus populaire au monde et plus de la moitié de la population mondiale le suit avidement ».

Pour l’équipe Saint-Pierre, le cricket sera l’occasion de dialogue interreligieux, en jouant avec des équipes d'établissements d'enseignement musulmans, hindous, sikhs, bouddhistes, afin de « renforcer les relations et le dialogue avec les différentes communautés culturelles ».

Il s’agira également de se rapprocher des migrants qui travaillent dans Rome et pratiquent le cricket dans les parcs publics de la ville.

Parmi les projets, l'organisation d'un tournoi « Twenty20 » pour les collèges, universités et communautés de Rome. Le terrain du club Roma Capannelle a été mis à disposition pour les matchs.

L’équipe du Vatican entend aussi convier l'Église d'Angleterre à un match, envisagé à « Lord », près de Londres, siège de nombreuses fédérations de cricket.

C’est l'ambassadeur d'Australie près le Saint -Siège, M. John McCarthy, ancien joueur de cricket, qui a suggéré au Vatican de créer une équipe, lors de sa première visite de courtoisie auprès du cardinal Gianfranco Ravasi.

L’équipe Saint-Pierre sera constituée de Mgr Melchor Sanchez de Toca, président honoraire, du P. Theodore Mascarenhas, SFX, président, du P. Eamonn O’Higgins, LC, secrétaire. Le comité inclut M. John McCarthy, le P. Anthony Currer, membre du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, le P. Robert McCulloch, SSC, Mme Philippa Hitchen, salariée de Radio Vatican, le Fr. K.M. Joseph, SG, entraîneurs de quelques-uns des meilleurs joueurs de crickets Indiens, et M. Alfonso Jayarajah, premier capitaine de l’équipe nationale italienne, fondateur du club Roma Capannelle.