Un concert unit orthodoxes et catholiques à Rome

L’évêque orthodoxe russe Hilarion, compositeur de « la Passion selon Saint Matthieu »

| 1908 clics

ROME, Jeudi 5 avril 2007 (ZENIT.org) – A la veille de la semaine Sainte, le concert « la Passion selon Saint Matthieu », composé par l’évêque orthodoxe russe Hilarion Alfeyev de Vienne et d’Autriche, a uni dans la contemplation et sous les applaudissements catholiques et orthodoxes.



Le « concert de l’unité », comme on l’appelle à Rome, a eu lieu dans l’hémicycle de l’Auditorium de Via della Conciliazione, près du Vatican, le 29 mars dernier, recevant une très longue standing ovation de la part du public.

Parmi les organisateurs du concert : le président des Conseils pontificaux pour le dialogue interreligieux et pour la culture, le cardinal Paul Poupard, le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, le cardinal Walter Kasper, le président émérite du Conseil pontifical justice et paix, le cardinal Roger Etchegaray, l’ambassadeur russe près le Saint-Siège Nikolay Sadchikov et le compositeur Arvo Part.

Le concert a débuté par la lecture d’un message du patriarche Alexis II de Moscou qui a souligné voir dans ce concert « une bonne manière, pour tout le monde, de se préparer à la Semaine Sainte et de participer au sacrifice de Notre Seigneur Jésus Christ ».

« La vraie joie de la Résurrection, nous ne pouvons l’éprouver qu’en nous identifiant au sacrifice du Christ », a ajouté le patriarche dans son message, lu par le cardinal Poupard.

Dans son discours inaugural, le cardinal Poupard a déclaré que « La Passion selon Saint Matthieu » n’est pas « une simple occasion culturelle et artistique, mais aussi, et surtout, un moment de réflexion et de préparation à la grande fête de Pâques qui, cette année, par une heureuse coïncidence, sera célébrée le même jour par les catholiques et les orthodoxes ».

« La participation à ce concert, qui repropose, à côté des passages de l’Evangile, quelques textes tirés de la liturgie orthodoxe de la Semaine Sainte, nous donne l’opportunité de participer en première personne à ce chemin de connaissance réciproque, d’estime et de communion tant souhaitée par les deux Eglises, qui se poursuit de manière toujours plus intense et féconde, pour vraiment respirer, en paraphrasant la célèbre expression du grand philosophe et écrivain russe Vjaceslav Ivanovic Ivanov, ‘à pleins poumons’, c'est-à-dire en faisant trésor du patrimoine spirituel et culturel de l’Orient et de l’Occident, accueilli et vécu dans sa substantielle unité et dans la créative complémentarité culturelle », a affirmé le cardinal.

La « Passion » était dirigée par le chef d’orchestre Vladimir Fedosseiev (premier directeur de l’Orchestre philharmonique de Vienne entre 1997-2005), et interprétée par le plus grand orchestre symphonique de Russie, le Grand Orchestre Symphonique « Tchaïkovski », et par le Chœur de la Galerie Tretiakov.

L’événement a été filmé par le CTV ( Centre de Télévision du Vatican) et diffusé par de nombreux médias comme EWTN, chaîne de télévision catholique internationale, et la chaîne italienne « Telepace ».