Un congrès sur "éducation et pauvreté" au Vatican

Le card. Turkson appelle à la "solidarité" contre la pauvreté et l'ignorance

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 436 clics

Le card. Turkson appelle à la « solidarité » contre la pauvreté et l'ignorance, lors du congrès interdisciplinaire « Pain et cerveau, éducation et pauvreté », organisé par l’Académie pontificale des Sciences, du 4 au 6 novembre, au Vatican.

Pour l’ouverture de l'événement, le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical ‘Justice et Paix’, a appelé à la « solidarité » pour lutter contre la « malnutrition physique et mentale ».

En effet, a-t-il estimé, pour rompre le cercle vicieux de la pauvreté et de l’ignorance, il ne suffit pas de développer « une saine recherche scientifique et de solides politiques sociales destinées à obtenir une amélioration réelle en matière d’éducation, de production et de distribution de nourriture, ainsi qu’une agriculture durable et la sécurité alimentaire. Il faut aussi redécouvrir le sens de l’humanisme chrétien, fondé sur la solidarité et la fraternité ».

Le titre de la rencontre, a-t-il expliqué, veut attirer l’attention « sur le lien entre pauvreté et déficit éducatif et cognitif » mais aussi « sur les applications positives des fruits du travail de l’esprit humain, en particulier des recherches scientifiques et des innovations technologiques, sur la production de nourriture et la lutte contre la pauvreté ».

Tous ces aspects, a souligné le cardinal, impliquent des thèmes centraux de la doctrine sociale de l’Église, comme les droits et les besoins fondamentaux de l’être humain, la dignité humaine, la justice et la paix ainsi que le dialogue, rappelés en particulier dans Gaudium et spes.

Les organisateurs ont fait observer que les chrétiens « demandent au Seigneur de donner ‘notre’ pain quotidien », « non pas sous forme individuelle, mais sociale, incluant leurs frères et sœurs, c’est-à-dire en leur fournissant une alimentation durable, un sain développement cérébral, une bonne instruction et, enfin, le pain supersubstantiel qu’est Jésus-Christ ».

Selon Radio Vatican, la conférence se concentrera sur certains aspects ayant bénéficié de progrès et qui peuvent apporter une espérance et des solutions pratiques aux défis urgents de l’instruction et de la pauvreté aujourd’hui.

Le groupe de travail a prévu quatre sessions, sur les thèmes de la génétique des plantes, le développement du cerveau, la sécurité alimentaire et l’éducation.

Avec Hélène Ginabat pour la traduction