"Un de nous": adhésion du patriarche orthodoxe de Roumanie

Pour la protection de l'embryon en Europe

Rome, (Zenit.org) Antonio Gaspari | 699 clics

Le patriarcat de l’Eglise orthodoxe de Roumanie recommande à tous les diocèses et à toutes les associations qui lui sont liées, à faire connaître et à soutenir l’initiative des citoyens européens « L’un de nous », annonce son site internet.

L’initiative “L’un de nous”, qui recueille des signatures des citoyens européens, a pour but la reconnaissance de la vie humaine depuis sa conception.

Les citoyens et mouvements qui la promeuvent demandent que l’Union européenne mette fin au financement de groupes qui promeuvent l’avortement dans le monde, et que soit empêché le financement de recherches qui présupposent la destruction des embryons.

Ces deux actions peuvent être faites à travers un changement du règlement financier qui fixe les dépenses du budget européen.   

Le patriarcat de l’Eglise orthodoxe roumaine rappelle en ce sens que la vie commence à la conception et que la destruction d’embryons humains est un acte “inacceptable”, autant du point du vue spirituel que du point de vue moral.

De même, le représentant de l’Eglise orthodoxe de Roumanie dans les institutions européennes et la Commission des épiscopats de la communauté européenne (COMECE) ont soutenu activement les amendements des articles concernant les aspects éthiques du programme cadre pour la recherche et l’innovation "Horizon 2020", présentés au parlement européen.

Tout citoyen âgé de 18 ans révolus peut signer « L’un de nous » : https://ec.europa.eu/citizens-initiative/ECI-2012-000005/public/signup.do

Traduction d'Anne Kurian