Un dominicain des Etats-Unis, vice-président d'Ecclesia Dei

Il était secrétaire de la Congrégation pour le culte divin

| 972 clics

Anita Bourdin

ROME, mardi 26 juin 2012 (ZENIT.org) – Un dominicain des Etats-Unis, spécialiste en liturgie, est nommé par Benoît XVI vice-président de la Commission pontificale Ecclesia Dei pour le dialogue avec la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X.

Il était depuis 2009 secrétaire - « numéro 2 » - de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements et archevêque.

Mgr Di Noia, est né aux Etats-Unis, à New York, en 1943, de parents d’origine italienne. Il a été ordonné prêtre en 1970 pour l’Ordre dominicain

Il est licencié en théologie de la « Dominican House of the Studies » de Washington, et pendant trois ans il a enseigné au « Providence College ».

En 1980, il a obtenu un doctorat en philosophie à Yale. Et il a ensuite enseigné la théologie pendant vingt ans à la « Dominican House of the Studies » et il a été directeur de la revue « The Thomist ».

Il a été directeur fondateur du Forum interculturel du Centre culturel "Jean-Paul II" de Washington, et, pendant sept ans, secrétaire de la Commission doctrinale de la Conférence épiscopale des Etats-Unis.

En 1998, il a reçu le titre – dominicain - de Magister in Sacra Theologia. Il a été membre de la Commission théologique internationale du Vatican de 1997 à 2002, et de 2002 à 2009, sous-secrétaire (« numéro 3 ») de la Congrégation pour la doctrine de la foi, sous la responsabilité du cardinal Joseph Ratzinger, puis du cardinal William Levada.

Il est membre de l’Académie pontificale de Théologie, et de l’Académie pontificale Saint-Thomas d’Aquin.

Il a écrit différents articles et des livres - dont « The Diversity of Religions » -, et co-auteur de « The Love That Never Ends ».

La Commission pontificale « Ecclesia Dei » est un organisme de la curie romaine fondé en 1998 par le pape Jean-Paul II (par le motu proprio du même nom) après la consécration par Mgr Marcel Lefebvre de quatre évêques en dépit de l’opposition pontificale, pour la fraternité sacerdotale Saint-Pie X.

Sa structure a été adaptée par Benoît XVI le 2 février 2009, par le motu proprio « Ecclesiae unitatem » et elle dépend de la Congrégation pour la doctrine de la foi, pour le dialogue avec la Fraternité dont le supérieur est Mgr Bernard Fellay.

Par le motu proprio « Summorum pontificum » du 7 juillet 2007, Benoît XVI a élargi la mission de cet organisme : les évêques peuvent faire appel à lui pour un conseil ou un soutien (art. 8), les baptisés doivent se référer à lui si les évêques ne peuvent répondre à leurs demandes (art. 7).

C’est dans sa « Lettre aux évêques de l'Église catholique à propos de la levée des excommunications des quatre évêques consacrés par Monseigneur Lefebvre », du 12 mars 2009, que Benoît XVI a annoncé le rattachement de la Commission à la Congrégation pour la doctrine de la foi : il est devenu effectif le 8 juillet 2009, par le motu proprio « Ecclesiae unitatem ». Le préfet de la Congrégation, le cardinal William Levada en est alors devenu le président. Voilà qu’il reçoit le renfort d’un autre archevêque des Etats-Unis, avec lequel il a déjà travaillé, au moment où le dialogue est en progrès et donc dans une phase délicate.