« Un événement sans précédents, et aux dimensions imprévisibles »

Le Saint-Siège remercie le gouvernement italien et la ville de Rome

| 1152 clics

ROME, Dimanche 10 avril 2005 (ZENIT.org) – Le Saint-Siège remercie le gouvernement italien et la ville de Rome pour la gestion « exceptionnelle » de cet « événement sans précédents, et aux dimensions imprévisibles »: c’est ce qu’a indiqué, dès vendredi 8 avril, au terme des funérailles de Jean-Paul II, le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, M. Joaquin Navarro Valls.



Dès la congrégation de samedi matin, le cardinal Alfonso López Trujillo a exprimé pour sa part les remerciements du collège des cardinaux.

« Le Saint-Siège, a-t-il déclaré, se sent le devoir de remercier le gouvernement italien et la ville de Rome pour leur engagement et leur efficacité pour accueillir les millions de pèlerins qui sont venus à Rome pour saluer une dernière fois Jean-Paul II et participer à ses funérailles. Ce fut un événement exceptionnel, géré de façon vraiment exceptionnelle ».

« Le Saint-Siège désire en outre souligner la disponibilité et la générosité de toutes les personnes impliquées dans l’organisation d’un événement sans précédents, et imprévisible dans ses dimensions. Un remerciement spécial va aux milliers de volontaires de toute l’Italie qui se sont prodigués avec un dévouement inlassable, aux côtés de la Protection civile italienne, et des forces de l’ordre, pour assurer un flux de pèlerins ordonné et tranquille ».

M. Navarro Valls saluait de façon particulière « tous les citoyens de Rome » pour leur « collaboration » et leur « patience » à « supporter les inévitables désagréments de ces derniers jours ».

« Rome a donné une nouvelle fois une preuve de sa civilisation bimillénaire et de son attachement au pontife défunt », a conclu M. Navarro Valls.

Lors de la sixième congrégation, samedi matin, le cardinal Alfonso López Trujillo a pour sa part exprimé différents remerciements à propos de la célébration des funérailles de vendredi, comme le précisait M. Navarro valls dans son « briefing ».

Il a remercié le cardinal doyen, Joseph Ratzinger, le cardinal camerlingue, Eduardo Martínez Somalo, la curie romaine et les différents services du Vatican, la secrétairerie d’Etat et le bureau des célébrations liturgiques pontificales pour la préparation, l’organisation et le déroulement « intense » de toute la cérémonie.

Il a ensuite exprimé une « vive gratitude » à tous les pèlerins qui sont venus surtout ceux de Pologne et de toute l’Italie. Il a également remercié la ville de Rome pour « l’accueil offert à ce pèlerinage exceptionnel ».

Enfin, il a exprimé un « remerciement particulier » aux autorités italiennes pour la « parfaite organisation si appréciée autour de l’événement exceptionnel de ces jours-ci ».

Les media italiens évoquent encore ce dimanche dans des éditions spéciales de « tremblement de terre » qui a couronné le « tremblement de terre » qu’a constitué « tout le pontificat ».