Un évêque annonce Jésus vivant dans la basilique Saint-Pierre

"Laissez-vous surprendre par tout ce que vous allez vivre"

Rome, (Zenit.org) Mgr Benjamin Ramaroson | 1038 clics

"Laissez-vous surprendre par tout ce que vous allez vivre": c'est l'invitation de Mgr Benjamin Ramaroson, évêque de Frarafangana, à Madagascar.

Cette rencontre "pascale", faite à Rome, dans la basilique Saint-Pierre, est rapportée par le bulletin "Oloraiky", du diocèse. Nous publions ce témoignage avec l'aimable autorisation du "Père Evêque".

Mot du Père Evêque

Mon séjour dans la ville éternelle coïncidait avec la dernière audience du Pape Benoît XVI.

Comme c’est aussi l’année de la foi, j’en ai profité pour faire un pèlerinage auprès de la tombe de St Pierre. Or, alors que j’allais sortir de la Basilique, une femme s’est approchée et m’a demandé si j’avais un peu de temps pour l’écouter.

Bien que mon emploi du temps soit chargé, j’ai compris dans sa voix et à travers son regard qu’il y avait quelque chose de plus important que mes rendez-vous. Nous nous sommes alors dirigés vers une place où nous pourrions parler loin des brouhahas des touristes. Aussi, je l’ai écoutée sans l’interrompre : « Monseigneur, j’ai beaucoup de problèmes dans ma vie et je sais que Dieu seul peut m’aider. Je suis chrétienne, baptisée mais pas pratiquante. Je n’ai jamais participé à un pèlerinage, à une retraite. J’aimerais profiter de ce séjour à Rome pour faire un pas. Qu’est-ce que vous me conseillez pour que je puisse vraiment prier, rencontrer le Seigneur surtout en cette année de la foi ? Pouvez-vous m’expliquer ce qu’est un pèlerinage ? Une retraite ? Et la foi, c’est quoi ? »

J’étais pris de court. Je ne m’attendais pas à cela, surtout ici à Rome ? Tout est grâce !!! Sans doute Jésus met en face de moi cette personne. Je ne sais pas quoi dire… J’ai pensé à la rencontre de Jésus avec la Samaritaine… Il y a eu un silence… On se regardait… J’ai prié et ma pensée est partie loin, à la Chapelle de la Miséricorde, aux rencontres des pèlerins du diocèse… A qui j’aimerai aussi dire ce que j’ai transmis à la Dame : « Laissez-vous surprendre par tout ce que vous allez vivre pendant ce pèlerinage, pendant la retraite que vous ferez… Laissez-vous conduire par Jésus, comme lui a conduit la Samaritaine de l’Evangile. Demandez surtout et avant tout la conversion. Comme elle, laissez-vous enseigner par l’Esprit Saint. C’est seulement ainsi que vous trouverez la vraie réponse à vos problèmes, si ce n’est pas maintenant ce sera dans un futur proche car Dieu est là. « Il a soif de nous »… Comptez sur mes pauvres prières et priez aussi pour moi »…

La suite ? Seul le Seigneur le sait mais ce qui est sûr, c’est que désormais nous sommes en communion par la prière et maintenant j’ai son visage souriant lorsque nous nous sommes quittés qui reste ancré dans mon esprit… Ce visage souriant est déjà un début de joie et de paix…

Ces rencontres ne sont pas des fruits du hasard. C’est le Seigneur qui nous les met sur notre route. Sachons donc en profiter et ainsi nous pourrons dire à la suite des Samaritains: "Maintenant ce n'est plus à cause de ce que vous avez dit que nous croyons; car nous l'avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu'il est vraiment le Sauveur du monde."(Jn 4, 42). Sainte et joyeuse Pâques. Que Jésus Ressuscité illumine toutes nos rencontres et qu’ensemble dans notre chemin de la foi, nous louons le Seigneur : « Alléluia »

25 Mars 2013

Père Evêque