Un évêque gréco-catholique ukrainien dans la tourmente

Le martyre de Mgr Grégory Khomysyn

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1225 clics

Le martyrologe romain fait aujourd’hui mémoire du bienheureux Grégory Khomysyn, évêque gréco-catholique ukrainien et martyr (1867-1947).

Il fait partie des vingt-sept bienheureux de l'Eglise gréco-catholique béatifiés par Jean-Paul II, lors de son premier voyage en Ukraine, en juin 2001.

C'était la première fois que des causes de béatifications de serviteurs de Dieu de l'Eglise gréco-catholique ukrainienne pouvaient menées d'un bout à l'autre par des membres de cette même Eglise.

Grégory Khomysyn était né dans le village de Hadynkivtsi, dans le district de Ternopil. Après son ordination sacerdotale, il alla compléter sa formation théologique à Vienne (1894-1899). En 1902, le Métropolite André Sheptytsky le nomma recteur du grand séminaire de Lviv.

En 1904, il devint évêque de Stanislaviv (Ivano-Frankivsk). En 1939, il fut arrêté une première fois par les services secrets soviétiques (NKVD à l'époque). Une seconde arrestation, en avril 1945, fut suivie d'une déportation à Kiev. C'est là qu'il mourut, dans la prison du NKVD, le 17 janvier 1947.