Un "Homme de l'année" qui parle efficacement de paix et de justice

Le P. Lombardi réagit au choix de "Time"

Rome, (Zenit.org) Constance Roques | 771 clics

C'est un "signe positif" que le pape François soit élu par "Time" comme la personnalité de l'année parce qu'il "annonce dans le monde des valeurs spirituelles, religieuses et morales" et qu'il "parle efficacement en faveur de la paix et d’une plus grande justice".

Après le choix du pape François comme « homme de l’année », par le magazine "Time", le directeur de la salle de presse, le P. Lombardi, a commenté ce choix devant la presse.

« Cela n’est pas étonnant, étant donné le retentissement de l’élection du pape François et du début du nouveau pontificat et l’attention très vaste que cela a suscité. C’est un signe positif que l’une des reconnaissances les plus prestigieuses du monde de la presse internationale soit attribuée à quelqu’un qui annonce dans le monde des valeurs spirituelles, religieuses et morales et qui parle efficacement en faveur de la paix et d’une plus grande justice », a fait observer le père Federico Lombardi, s.j.

Il a immédiatement précisé que ce n'est cependant pas ce que recherche le pape: « Pour sa part, le pape ne recherche ni la renommée ni le succès, parce qu’il accomplit son service pour l’annonce de l’Évangile de l’amour de Dieu pour tous. Si cela attire des femmes et des hommes et leur donne de l’espérance, le pape en est content. Si ce choix de « l’homme de l’année » signifie que beaucoup ont compris ce message, au moins implicitement, il s’en réjouit certainement. »

Avec Anita Bourdin