Un laïc à la tête du comité européen des Jésuites pour l'enseignement supérieur

C'est la première fois qu'un laïc accède à ce poste

| 1379 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 28 octobre 2003 (ZENIT.org) – Un laïc est désormais à la tête du comité européen des Jésuites pour l'enseignement supérieur, indique l’agence catholique belge “Cathobel” (cf. www.cathobel.be).



Le Comité Européen pour l'Education Supérieure (Jesuit European Committee for Secondary Education - JECSE), a un nouveau président : il s'agit du belge Paul Yperman, qui succède à un religieux de la Compagnie. C'est la première fois qu'un laïc accède à ce poste. Sa nomination a été officialisée par le père Mark Rotsaert, Président de la Conférence Européenne des Provinciaux (CEP, http://www.jesuits-europe.org), après l'approbation par la réunion annuelle du JECSE, qui s'est tenue en Lituanie du 8 au 12 octobre. La CEP est actuellement en assemblée générale à Czestochowa, en Pologne.

Paul Yperman a 44 ans. Il succède à Pierre Salembier, sj, et devient ainsi le premier laïc à assumer la charge de président du Comité Européen pour l'Education Supérieure (JECSE). Il a notamment été délégué des « Écoles supérieures de la Compagnie de Jésus dans la Province de la Belgique du nord ».

Auparavant il avait été Doyen du Collège d'Aalst, toujours en Belgique.

Le Comité Européen JECSE compte 19 délégués d'autant de pays européens, chargés de coordonner l'éducation secondaire supérieure. Parmi ceux-ci - comme le fait savoir un communiqué de la Compagnie de Jésus (cf. http://www.jesuites.catho.be/) - trois sont des laïcs.

Promouvoir une unité dans la diversité, au sein des Provinces européennes

La Conférence Européenne des Provinciaux (CEP) est le rassemblement des Supérieurs Jésuites Européens. Son but est de promouvoir et d'améliorer la coordination et la coopération entre les provinces jésuites des pays européens, dans les domaines variés de leurs activités apostoliques.

Ce dimanche 26 octobre à Czestochowa, la 9ème assemblée générale de la Conférence Européenne des Provinciaux a été ouverte par son président, le Jésuite belge Mark Rotsaert. Celui-ci a abordé le prochain « événement historique » du 1er mai 2004, lorsque 8 états de d'Europe centrale et d'Europe de l'Est ainsi que deux états du sud de l'Europe rejoindront l'Union Européenne (UE).

« Nous pouvons être fier en tant que Jésuites du fait que, dès le début du CEP, il n'y ait pas eu de division entre Provinces qui appartiennent à l'UE et celles qui n'en font pas partie. Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de différences entre nous, mais nous continueront à stimuler dans notre milieu une unité dans la diversité » a déclaré le père Rotsaert.

Les membres belges de la CEP sont le père Jan Koenot SJ, pour la province du Nord, et le père Xavier Dijon SJ pour la Province du Sud et le Luxembourg.
© Cathobel