Un mariage, deux bienheureux: fête des Quattrocchi

Une première, leur béatification ensemble

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 521 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire des bienheureux époux italiens Louis et Marie Quattrocchi, fidèles laïcs dont c'est en effet aujourd'hui l'anniversaire de mariage.

Que des couples soient déclarés bienheureux ou saints, ce n'est pas nouveau. Il y a eu les bienheureux Marius et Marthe, martyrisés avec leurs enfants, Audifax et Abaque, au IIIe siècle, ou Fauste et Daphrose et leurs enfants, Bibiane et Démétria, au IVe siècle, martyrs de Chine ou du Japon...

Mais jusqu'ici il s'agissait de martyrs, béatifiés en tant que tels, souvent avec leurs enfants. Or, Louis et Marie Quattrocchi est le premier couple non-martyr à être béatifié ensemble par un pape. C'était le 21 octobre 2001 à Rome, par Jean-Paul II.

Mais attention, la sainteté est une question de liberté personnelle, pas de confusion ni de fusion de deux personnalités! Les décrets reconnaissant les "vertus héroïques" de ces deux baptisés sont par définition individuels.

Ce qui est commun, c'est qu'après la reconnaissance du fait qu'ils ont vécu les vertus humaines et chrétiennes de façon magnifique, ils ont été appelés au secours dans la prière, ensemble, c'est pourquoi le décret, en date du 7 juillet 2001, sur le miracle dû à leur prière d'intercession, le leur attribue à tous les deux. C'est une première.

Et pour mieux souligner cette lumière du mariage chrétien, la célébration de béatification a été organisée dans le cadre d’un rassemblement des familles pour le XXe  anniversaire de l’exhortation apostolique de Jean-Paul II sur la famille, "Familiaris consortio".

Généralement, la liturgie fête les bienheureux et les saints à la date de leur "dies natalis", le jour de leur mort, considéré comme le jour de leur naissance au ciel. Pour Louis (1880-1951), avocat, et Marie (1884-1965), c'est le jour anniversaire de leur mariage, célébré à Rome, à Sainte-Marie-Majeure, qui a été choisi. Ils ont eu quatre enfants, dont trois se sont consacrés à Dieu.

Depuis, les parents de Thérès de Lisieux, Louis et Zélie Marti,n ont aussi été béatifiés ensemble, le 19 ctobre 2008, à Lisieux. Leurs cinq filles sont devenues religieuses.