Un "merveilleux saint volant"

Chantre de la Vierge Marie

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 482 clics

Le martyrologe romain fait aujourd’hui mémoire d’un "merveilleux saint volant", saint Joseph de Copertino, prêtre, franciscain, italien (1603-1663).

Ce franciscain conventuel originaire de Copertino, près de Lecce, en Italie du Sud, avait été accueilli dans l'Ordre non sans difficultés, notamment pour ses examens.

Mais lors d’un examen par exemple, l’évêque reçut toute la promotion sans les interroger tous, les premiers interrogés étant très brillants. Pour un autre examen, on l’interrogea sur l’Annonciation et son amour de la Vierge Marie et du mystère de l’Incarnation le transporta : il fut reçu. La Providence avait bien choisi le sujet d’examen.

On raconte qu’il aimait tellement prier la Vierge Marie qu’un jour, les paysans refusant de venir, il fit entrer des brebis dans une chapelle et qu’elles répondaient régulièrement à l’énoncé des litanies de la Vierge.

A partir de 1630, il fut favorisé d'extases et de lévitations très prolongées : il ne pouvait pas même faire le service de la vaisselle. Comme les gens s'en apercevaient de plus en plus et que la communauté voulait éviter des désordres, il fut envoyé dans des couvents toujours plus à l'écart: il accepta avec joie tous ces déplacements.

Accusé de sainteté simulée il dut même subir un procès qui manifesta son innocence, et il s'éteignit au couvent d'Osimo, dans la province d'Ancône.

Il a été béatifié en 1753 par Benoît XIV et canonisé en 1767 par Clément XI. Il est invoqué par les étudiants qui ont des angoisses pour leurs examens.

Il aimait particulièrement le sacrement de pénitence et de la réconciliation : « Mon fils, va te laver le visage », dit-il un jour à un jeune homme qui comprit bien l’appel à se confesser.

Pour en savoir plus :

http://missel.free.fr/Sanctoral/09/18.php