Un mois avec un auteur

Du nouveau pour la "rentrée"

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 597 clics

Chères lectrices, chers lecteurs,

Après la pause "estivale" (Rome étant dans l'hémisphère Nord!), une série de "petites phrases" apparaîtra de nouveau au début de nos services quotidiens. Comme le bulletin de Zenit est le plus souvent centré sur la foi de l'Eglise ces "aphorismes" sont plutôt une expression de la raison et voudraient contribuer à la culture du dialogue.

L'an dernier, nous avons eu de bons échos de notre recherche des traces de la sagesse éternelle qui émaillent parfois sans que nous nous en rendions compte les répliques des films profanes. Car le Christ est partout présent, mais nos yeux ne le reconnaissent pas toujours, comme ceux de Marie-Madeleine au matin de Pâques, parce qu'il n'était pas là où et comme elle l'attendait...

A la reprise de l'année académique, nous vous proposons une nouvelle formule: un mois avec un auteur... Nous commençons par le cardinal Aron Jean-Marie Lustiger (1926-2007). Le journaliste trouve son inspiration dans l'actualité.

Or, la communauté juive mondiale fête ce mois-ci les trois grandes fêtes d'automne: le Nouvel an (du mercredi 4 septembre au soir au vendredi 6 septembre: début de l'année juive ; jour du jugement de la Création et du couronnement de D.ieu comme Roi de l'Univers ; début de la période des "Dix jours de Téchouva" - "conversion" - qui se termine le jour de Kippour), puis le Grand Pardon (Yom Kippour, du vendredi 13 septembre au soir au samedi 14 septembre à la tombée de la nuit: Jour de jeûne et d'expiation), et la Fête des Tentes/Cabanes (Souccot, du mercredi 18 au soir au mercredi 25 septembre, à la tombée de la nuit). Ces grands rendez-vous bibliques sont la tradition vivante de la communauté juive aujourd'hui.

Mais une autre actualité nous inspire aussi : la communauté juive de France dédiera à l'ancien archevêque de Paris un mémorial, en Terre Sainte, au monastère bénédictin d'Abu Gosh, en octobre prochain: une cérémonie prévue en mars et que les événements romains ont fait repousser (cf. Zenit du 10 janvier 2013, http://www.zenit.org/fr/articles/israel-un-memorial-dedie-au-card-lustiger).

Deux bonnes raisons donc pour relire certaines de ses réflexions, ce mois-ci. En voilà une troisième: le 17 septembre, nous fêterons l'anniversaire de sa naissance.

En espérant que ce modeste écho éveillera chez certains le désir de continuer le chemin avec tel ou tel de nos auteurs.

Merci de votre fidélité à Zenit.

Bonne rentrée, bonne route!