Un nouveau prieur général chez les augustiniens récollets

Le père Miguel Miró, catalan

| 999 clics

ROME, Jeudi 18 novembre 2010 (ZENIT.org) - Les 38 augustiniens récollets, réunis en chapitre général, à Monachil (Grenade, Espagne), depuis le 4 octobre, ont élu leur nouveau prieur général en la personne de Miguel Miró Miró qui remplace le père Javier Guerra Ayala, pour un mandat de six ans.

D'après un communiqué de l'ordre en Espagne, le nouveau prieur général, et son conseil, composé de six personnes provenant d'Espagne, du Mexique, des Philippines et de Colombie, auront la responsabilité de mettre en pratique les lignes directrices proposées par le chapitre général durant ce sextennat.

Miguel Miró, élu le 10 novembre, est né à Vinebre (Tarragona) il y a 61 ans. Avant d'entrer dans les ordres il était architecte technique à l'université de Barcelone. En 1975, il a prononcé ses premiers vœux et trois ans plus tard a été ordonné prêtre à Lodosa (Navarre).

Il est diplômé de l'université grégorienne de Rome en théologie spirituelle et, pendant presque toute sa vie s'est occupé de formation et d'administration. Depuis le dernier chapitre, il résidait à Rome et recouvrait la charge de vicaire général.

Père Miguel Miró est le seul catalan des 1.136 religieux, dont 20 évêques, que compte l'ordre. La congrégation est présente dans le monde entier, surtout en Espagne, aux Philippines et sur le continent américain.

L'ordre des augustiniens récollets plonge ses racines dans la réforme vécue par l'Eglise en 1588.

Il est actuellement organisé en huit provinces religieuses présentes dans 19 pays, avec 195 communautés.

Les aAugustiniens récollets assistent 184 paroisses, une cinquantaine de centres éducatifs et universitaires, avec 75.000 élèves, et huit territoires de mission en Afrique, en Amérique et en Asie.