Un nouveau réseau éducatif mondial sous le signe de la fraternité

L'Académie pontificale des Sciences invite Messi et Buffon

Rome, (Zenit.org) Constance Roques | 1038 clics

Un réseau éducatif international entre écoles de toutes sortes et de tous niveaux, signe d'une "solidarité entre les générations" et d'une "fraternité scolaire", a été lancé par l'Académie pontificale des Sciences, mardi 13 août. Il a été présenté à la « Casina Pie IV », siège de l’Académie, dans les jardins du Vatican, en présence de Lional Messi et de Gigi Buffon, capitaines des équipes nationales de football d'Argentine et d'Italie, partenaires de l'initiative.

Cette initiative peut être suivie sur un site web, en construction: www.scholasoccurrentes.org .

Il s'agit d'un réseau devant favoriser une "société inclusive" c'est-à-dire qui "assure à chacun le nécessaire pour développer son projet de vie en accord avec sa culture et ses convictions, les valeurs universelles transculturelles et le respect de l’environnement", a indiqué Mgr Marcelo Sánchez Sorondo, président de l’Académie.

Et c'est pourquoi l'initiative a été lancée en parallèle avec le match amical de football Italie-Argentine prévu à Rome ce mercredi 14 août. Lionel Messi et Gigi Buffon ont participé à la présentation du réseau.

"Les amis du pape François, en accord avec lui, ont désiré que l’hommage du match amical Italie-Argentine soit aussi une occasion privilégiée pour lancer cette initiative gratuite de solidarité intergénérationnelle en faveur d’une nouvelle fraternité scolaire", a expliqué Mgr Sanchez.

Reconnaissant l’importance actuelle des premiers résultats obtenus par la "Escuela de Vecinos" ("Ecole des voisins") et par les "Escuelas Hermanas" ("Écoles soeurs"), des initiatives promues par le pape François lorsqu’il était archevêque de Buenos Aires, l’Académie pontificale des sciences désire promouvoir la création d’un réseau éducatif international entre écoles de toutes sortes et de tous niveaux, avec les sept objectifs suivants, explique l'Académie:

- construire, grâce à l’éducation, une société inclusive dans laquelle tout le monde puisse disposer du nécessaire pour développer un projet de vie en harmonie avec sa propre culture et ses propres convictions, avec les valeurs universelles transculturelles et dans le respect de l’environnement;

- développer un comportement d’ouverture à l’autre comme à soi-même, afin d’aller vers un monde de plus en plus intégré, sans perdre la richesse de la diversité;

- concevoir l’éducation comme un chemin, au cours duquel chacun puisse développer ses capacités le mieux possible pour le bien de la communauté et pour son propre bonheur;

- promouvoir la coopération entre étudiants, en ce qui concerne la conscience civique et la politique, en les considérant comme une participation active au bien commun;

- placer la coopération et la solidarité au-dessus de toute forme d’égoïsme et de compétitivité;

- appliquer la science et la technologie au service de l’enseignement et de l’instruction;

- promouvoir une prise de conscience à propos de l’environnement, du développement durable, de la justice et de la paix.

Les écoles qui souihaitent participer à ce réseau peuvent s’inscrire gratuitement sur le site et elles recevront un soutien pour la mise en œuvre des différentes initiatives inspirées par ces objectifs.

La coordination de cette action a été confiée aux professeurs José Maria del Corral et Enrique Palmeyro, avec le soutien du professeur Antonio M. Battro, membre de l’Académie pontificale des sciences.

Le match de football entre l’Italie et l’Argentine qui a lieu à Rome ce mercredi 14 août 2013, en l’honneur du pape François, est une occasion privilégiée pour faire connaître cette initiative de bienfaisance et de solidarité en faveur des jeunes générations.

L'initiative a notamment été lancée en présence de José María del Corral, Enrique Palmeyro, Mgr Marcelo Sánchez Sorondo, chancelier de l’Académie pontificale des sciences, du docteur Germán Lerche, président de la délégation argentine, Claudio Cesare Prandelli, commissaire technique de l’équipe nationale italienne, Alejandro Sabella, commissaire technique de l’équipe nationale argentine, Lionel Andrés Messi, capitaine de l’équipe nationale argentine, Gianluigi Buffon, capitaine de l’équipe nationale italienne, et d’autres représentants des deux équipes nationales de football, solidaires dans cette initiative.

Le capitaine de l’équipe nationale argentine a rappelé que le football l’avait amené à parcourir le monde, dans les lieux les plus inattendus. Mais ce 13 août 2013, a-t-il expliqué, a été « une journée spéciale, inoubliable ». Le champion argentin hors pair a affirmé que « seul le respect peut faire de nous des hommes et des joueurs de football meilleurs ». « Je crois, a-t-il dit, que le modèle doit être celui qui enseigne aux jeunes le respect et l’humilité, le respect des autres, qui enseigne à lutter pour ce que l’on veut sans faire de mal à personne et sans ne penser qu’à soi, ou à faire du mal… Mais je crois surtout que le respect est fondamental pour être une personne meilleure ».

Le gardien de but de l’équipe nationale italienne, Gianluigi Buffon, quant à lui, a affirmé que « pour chercher à être un bon modèle, un sportif doit essayer de garder intacte la vocation qui l’a amené, adolescent, à approcher la discipline qu’il pratique. Revenant sur la rencontre avec le pape François, il a ajouté : « C’est certainement une journée spéciale, qui restera imprimée dans nos esprits et dans nos cœurs. Je crois que lui-même est spécial, nous avons la chance d’avoir un pape spécial. Je crois aussi que nous allons enfin pouvoir traduire en faits concrets toutes les paroles et toutes les pensées que, chaque fois, nous nous proposons de vivre et que, ensuite, nous ne réalisons jamais et nous ne mettons jamais en pratique. Je crois que, avec un tel pape, qui nous indique la voie et le bon chemin à suivre, qui nous réchauffe le cœur, qui nous secoue l’âme, je crois que ce sera un peu plus facile de devenir meilleurs et de faire des choses meilleures dont nous pourrons être fiers ».

Avec Rocio Lancho Garcia