Un peuple savait qu'un jour le soleil s'éteindrait!

Les Indices pensables 4: pour se libérer des fausses croyances

Paris, (Zenit.org) Brunor | 790 clics

(Résumé : Le soleil n’a plus rien à faire dans le tiroir des interprétations philo et religieuses.)
Car nous savons des quantités de choses à son sujet, nous disent les astrophysiciens. Un métier récent. Mais alors !! Monsieur l’astrophysicien, puisque vous étudiez le soleil avec des outils nouveaux, pouvez-vous répondre à cette question que l’humanité se pose, sans réponse, depuis plus de 2500 ans ? … Le soleil a-t-il eu un commencement ? Réponse du spécialiste, quelle que soit sa couleur politique : oui bien sûr. Au tout début du XX° siècle on pouvait encore croire que le soleil et la Terre étaient éternels, mais désormais, c’est devenu une fausse croyance ! L’analyse spectrographique nous apprend que le soleil existe depuis 4,5 milliards d’années. Il a eu un commencement, notre planète et tout notre système solaire ont à peu près le même âge que lui, rien de tout cela n’est éternel.

Maintenant qu’il est là, apparemment immuable, le soleil ne s’éteindra donc jamais ? Mais si. Nos scientifiques ont calculé que dans 4,5 milliards d’années, il n’éclairera plus rien. Il explosera avant de devenir une naine blanche. S’il avait été plus gros il serait devenu un « trou noir »… Quoi qu’il en soit, nous savons depuis moins de cent ans que le soleil est provisoire. Il est constitué d’une quantité limitée d’hydrogène qu’il « brûle » comme des bombes H (à hydrogène) pour le transformer en hélium, à raison de 4 pour 1. Cette connaissance est irréversible.

Bien sûr, les progrès de la science nous permettront de préciser ces dates, mais plus jamais le soleil ne pourra passer pour éternel. La lecture de l’Univers nous a permis de nous libérer d’une fausse croyance. Au passage nous réalisons que ces découvertes de l’astrophysique ne sont pas incompatibles avec la pensée des prophètes hébreux qui considéraient déjà dans leurs écrits, le soleil comme un « lampadaire, luminaire, lampe… » ayant un début et une fin. Comment ont-ils fait pour oser affirmer cela, seuls contre toutes les autres cultures, et contre les apparences ? Comment ont-ils eu raison dans ce débat, 2500 ans avant les scientifiques et leurs télescopes géants du Mont Wilson et du Mont Palomar ? Il faudra effectuer une enquête à ce sujet. En attendant, ce n’est pas parce qu’ils ont eu raison sur ce dossier que nous allons tirer des conclusions trop hâtives. Comme disait un élève : c’est peut-être un coup de chance…

En revanche, cela nous donne une idée. Si nous faisions ce que l’humanité n’a encore jamais pu faire : continuer sur cette lancée… Comparer ce qui a été dit par tous les sages, philosophes, religieux, gourous, maîtres à penser de tous les temps, sur des sujets (comme le soleil) dont nous connaissons (depuis peu) les réponses ? Tout simplement confronter les opinions, croyances et interprétations multiples, avec… le réel. Car « ça passe ou ça casse ». Ainsi nous allons pouvoir continuer de nous libérer des fausses croyances (voir les épisodes 1 et 2) et y voir nettement plus clair grâce à ces indices que chacun pourra vérifier lui-même dans ce nouveau tiroir des connaissances qui se remplit progressivement d’informations nouvelles. Surtout ne croyez rien de ce que je vous raconte ici : vérifiez vous-mêmes !