Un "pionnier de l'Eglise de Lituanie"

Et un "splendide modèle d'évêque"

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 351 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire du bienheureux Georges Matulaitis, évêque lituanien (1871-1910).

Ce « pionnier de l’Eglise de Lituanie » fut évêque de Vilnius, où il se révéla être un pasteur riche de courage et d’initiatives.

Ordonné prêtre en 1898, il avait été nommé professeur à l’Académie catholique de Saint-Pétersbourg, en 1907. Et il devint  archevêque avant la Première guerre mondiale, alors que la Lituanie - comme la Pologne- appartenait au territoire russe.

Or, à la fin de la guerre, la Lituanie passa à la Pologne, ce qui parut « intolérable » à l’archevêque comme à de nombreux Lituaniens, si vif était resté le sentiment national. Il protesta en remettant sa démission.

Mais le pape Pie XI lui confia la mission de préparer un concordat entre le Saint-Siège et la toute nouvelle République de Lituanie. Le souverain pontife voyait en effet en lui « un homme de Dieu », « une personne vraiment sainte ».

Au cours de son épiscopat, il fonda deux communautés féminines, en Lituanie et en Biélorussie, les « Sœurs de l'Immaculée Conception » et des « Servantes de Jésus dans l’Eucharistie ». Il réforma la Congrégation des clercs mariens sur la zone frontalière entre Lituanie, Biélorussie et Pologne, et devint leur Père général.

Devenu aussi Visiteur apostolique, il rendit son âme à Dieu inopinément au cours de l’une de ses visite, à Kaunas.

Il a été béatifié à Rome, le 28 juin 1987, par le pape... polonais, le bienheureux Jean-Paul II qui dit notamment: "Le nouveau bienheureux est de façon spéciale, un splendide modèle d'évêque, qui s'est fait héroïquement "tout à tous", profondément conscient de sa mission pastorale, vrai apôtre d'unité, entièrement dévoué à l'annonce de l'Evangile et à l'oeuvre de sanctification des âmes."