Un « pionnier de la charité oecuménique », par le card. Sandri

Messe en mémoire du fondateur de l'AED

| 933 clics

ROME, jeudi 2 février 2012 (ZENIT.org) – Le cardinal Sandri a rendu hommage au P. Werenfried van Straaten, fondateur de l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) comme à un « pionnier de la charité oecuménique ».

Le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, a en effet présidé une messe en mémoire du fondateur, mardi 31 janvier, à Rome, en l’église Santa Maria in Trastevere.

Dans son homélie, il a rendu hommage au P. Van Straaten comme à «pionnier de la charité oecuménique » et il a invité les membres de l’association à vivre leur vocation « en la mettant au service de la nouvelle évangélisation ». « Soyez, a-t-il insisté, des témoins de la faim et de la soif du Christ qui demande à boire et à manger dans ses frères en détresse ».

« Votre fondateur n’a jamais reculé devant l’effort ni même épargné, en temps, ressources et énergies, ceux qu’il a « contaminé » par son charisme d’amour solidaire », a-t-il fait remarquer.

Et le mérite qu’on lui reconnaît, a-t-il ajouté, est sans aucun doute la raison de « la nouvelle et récente marque de sollicitude et de reconnaissance du pape qui a souhaité élever son œuvre au rang de fondation pontificale ».

Parmi les personnes présentes à la messe, de nombreux étudiants prêtres, religieux, séminaristes, auxquels l’AED donne une bourse d’étude pour « perfectionner leur formation et être plus efficaces dans leur service à l’Eglise et au peuple de Dieu dans leurs pays respectifs ».

Le préfet pour les Eglises orientales a retracé les 65 années de travail de l’AED, fondée en 1947 par le père Werenfried, et aujourd’hui présente dans 140 pays. Il a évoqué le nouveau statut de l'association devenue «fondation pontificale»: il doit favoriser une « communion » et une « obéissance » encore plus « étroites» avec le successeur de Pierre, et fortifier « la lutte pour la liberté religieuse ».

Le cardinal a dit sa gratitude pour tout ce que leur fondateur et eux-mêmes « ont fait et font » pour les chrétiens d’Orient, notamment en Terre Sainte.

Avant la messe anniversaire, Mgr Sante Babolin et Massimo Ilardo, respectivement président et directeur de l’AED en Italie, participé à une rencontre illustrant « la foi impressionnante et charismatique du P. Werenfried ».

Ils ont également évoqué les urgences comme en Irak où « les tragédies continuent » pour les chrétiens, a fait observer le P. Rayan Paulos Atto, boursier à l’AED, citant les martyrs de la foi tués dans son pays.

« Il est important de faire connaître aux fidèles la réalité de ces martyrs, pour qu’ils sachent que la persécution existe encore », a déclaré pour sa part le P. Victorien Kpoda, du Burkina Faso, qui a ajouté : « La souffrance de mes frères dans la foi alerte mon cœur de chrétien et de pasteur ».


Traduction d'Isabelle Cousturié