Un prince anglais a trois enfants: quatre saints

Les grandes missions du VIIIe siècle

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 344 clics

Le martyrologe romain fera mémoire, demain, vendredi 7 février, d'un prince anglais dont le plus beau titre de noblesse est d'avoir été saint et d'avoir conduit ses enfants à la sainteté: Richard, père de famille (†722).

Ce prince anglais du Wessex eut en effet trois enfants qui tous trois devinrent des saints. Lui-même entreprit un pèlerinage à Rome, en compagnie de ses deux fils, Guillebaud et Winebaud. Il laissait en Angleterre sa fille, Walburge, qui devint bénédictine dans le Dorset avant de répondre à l'appel de l'apôtre de la Germanie, saint Boniface (†754) et de suivre sainte Lioba (†v.785) en Bavière. C'est là que les trois enfants devaient se retrouver, à l'appel de saint Boniface.

Or, après avoir passé les Alpes, Richard tomba malade et il mourut en Toscane, à Lucques, assisté de ses fils. Il fut inhumé en l'église San Frediano. En 1150 ses restes furent exhumés et transférés en partie en Bavière, à Eichstatt où il est également vénéré: un de ses fils y était devenu saint et évêque.

Après la mort de son père, Guillebaud (†v. 787) poursuivit en effet le pèlerinage jusqu'en Terre-Sainte, où il visita les lieux saints et les laures monastiques orientales avant de rentrer par Constantinople où il séjourna deux ans.

Passé en Italie, il resta ensuite dix ans au monastère bénédictin du Mont-Cassin, avant de rejoindre la mission de saint Boniface. C'est lui qui devint évêque à Eichstatt.

Winebaud (†761) qui l'accompagnait au début fut cependant arrêté par la maladie à Rome. Il y resta sept ans pour étudier, avant de rentrer en Angleterre puis de rejoindre l'Allemagne: lui aussi avait été "embauché" par saint Boniface!

Guillebaud fonda alors avec son frère la double abbaye d'Heidenheim et leur sœur, Walburge (†779), en devint l'abbesse.