Un saint prophète pour notre temps

Oracles de reconstruction

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 665 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire du saint prophète d'Israël, Amos: bien qu'il ait écrit ses oracles au VIIIe s. av. J.-C., ses exhortations inspirées parlent encore au coeur des hommes de notre temps: il annonce, en une époque de déconstruction, la reconstruction.

Amos, l'un des "Douze petits prophètes" de la Bible, est le premier prophète "écrivain". A Teqoa, une bourgade de Juda, au sud de Jérusalem, il était  "berger", mais un berger qui savait écrire et "cultivait des sycomores"! Peut-être était-il un scribe royal en charge des troupeaux du roi ou bien un ministre cultuel en charge des troupeaux pour le Temple et en contact avec les "sages".

Son ministère se situe au temps du roi de Juda, Ozias (781-740), et de Jéroboam II, roi d'Israël (783-743): une période de paix, de prospérité, de luxe, mais aussi de corruption morale et spirituelle.

Amos est très conscient d'avoir été appelé par Dieu. Pour lui, l'élection et le don de la Loi imposent une grande responsabilité, d'où ses appels à la conversion: "Cherchez le Seigneur et vous vivrez (...). Haïssez le mal et aimez le bien et vous vivrez".

Son livre s'achève sur une promesse de libération, de restauration et de fécondité: "En ce jour-là, je relèverai la hutte de David, qui s'écroule ; je réparerai ses brèches, je relèverai ses ruines, je la rebâtirai telle qu'aux jours d'autrefois, afin que ses habitants prennent possession du reste d'Édom et de toutes les nations sur lesquelles mon nom fut jadis invoqué, déclare le Seigneur, qui fera tout cela. Voici venir des jours, déclare le Seigneur, où se suivront de près labours et moissons, vendanges et semailles. Les montagnes laisseront couler le vin nouveau, toutes les collines en seront ruisselantes. Je ramènerai les captifs de mon peuple Israël ; ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront ; ils planteront des vignes et en boiront le vin ; ils cultiveront des jardins et en mangeront les fruits.  Je les planterai sur leur sol, et jamais plus ils ne seront arrachés du sol que je leur ai donné.- Le Seigneur ton Dieu a parlé" (ch. 9, vv. 11-15).