Un soldat de Tchétchénie proclamé saint par acclamation populaire

Agé de 19 ans, il fut arrêté, emprisonné puis décapité par les rebelles

| 1391 clics

ROME, lundi 25 février 2002 (ZENIT.org-Avvenire) – Les fidèles de l´église de l´Assomption de Saint-Pétersbourg ont décidé de devancer le Saint Synode orthodoxe, en exposant sur l´autel de la cathédrale, une icône du jeune soldat Evgenij Rodionov, assassiné en Tchétchénie par les rebelles. Ce geste, présenté comme une sorte d´acclamation populaire de la sainteté de Rodionov, a eu lieu samedi dernier à l´occasion de la Journée des Forces Armées.



Dans l´Eglise orthodoxe, les procès de canonisation sont plus simples que dans l´Eglise catholique et il n´est pas rare qu´une personne soit déclarée sainte par acclamation populaire. Dans le passé, la plupart des saints orthodoxes étaient proclamés de cette manière.

C´est la Commission pour les Causes des Saints du Patriarcat de Moscou qui est chargée du procès de canonisation du jeune soldat. Celle-ci a déjà demandé que des fonds soient octroyés pour la construction d´une église dédiée à Rodionov dans la ville de Khankala, près de Grozny, où se trouve le quartier général des forces russes en Tchétchénie.

Le martyre de Rodionov, soldat de 19 ans, a eu lieu pendant la première guerre de Tchétchénie (1994-96). Le jeune soldat fut fait prisonnier près de Galashki par un groupe de rebelles commandés par Ruslan Khajkhorojev. Quand les rebelles se sont aperçus qu´il portait une croix au cou, ils se sont moqués de lui et l´ont menacé. Ils ont essayé de le forcer à se convertir à l´islam. Le jeune prisonnier est resté en prison, enchaîné, pendant trois mois, avant d´être décapité.

Commentant la décision des fidèles de Saint-Péterbourg, l´archiprêtre Aleksej Zotov, membre du département synodal pour les relations avec les forces armées, a déclaré qu´il existait d´autres témoignages de martyre analogues. "La guerre en Tchétchénie a démontré l´honneur et la pureté du soldat russe, et son héroïsme ne doit pas être oublié", a-t-il déclaré.