Un témoignage inédit de Jean-Paul II

Trois méditations sur le mariage chrétien

Rome, (Zenit.org) | 999 clics

Le livre inédit de Karol Wojtyla Construire sa maison sur le roc. Exercices spirituels pour fiancés, publié par la maison d’édition Punto Famiglia a été présenté mercredi 12 juin, dans la salle Pie XI du Conseil pontifical pour la famille.

Sont intervenus lors de la présentation : Mgr Vincenzo Paglia, président du Conseil pontifical pour la famille, le P. Przemyslaw Kwiatowski, secrétaire de la chaire Karol Wojtyla, l’écrivain et enseignante en anthropologie de l’Institut supérieur des sciences religieuses à « l’Apollinare », Marta Brancatisano, et Antonella Bevere Astrei, présidente du Festival pour la famille de Fiuggi (Fiuggi Family Festival).

Le nouveau livre contient trois méditations de Karol Wojtyla, remontant aux années où il était prêtre et évêque à Cracovie. Elles représentent sa vision de la famille et du mariage. Il est arrivé à Rome dans cet esprit et l’a conservé tout au long de son pontificat.

Les trois méditations ont été données par l’évêque auxiliaire de Cracovie, entre le 19 et le 21 décembre 1960, au collège universitaire Sainte Anne à Cracovie, pendant un cours d’exercices spirituels pour fiancés. Les méditations : Jurer la vérité devant DieuL’amour créateur et la fidélité jusqu’au bout et L’honnêteté conjugale, entendent sensibiliser en particulier les jeunes couples et les aider à se préparer à la joie du mariage chrétien. Déjà publié en polonais, l’ouvrage inédit est désormais disponible en langue italienne, cinquante ans plus tard.

Au cours de son intervention, Mgr Paglia, qui a rédigé la préface du livre, a illustré la situation familiale en Italie. L’archevêque a décrit une situation « dramatique ». Des données statistiques montrent que le nombre des personnes divorcées a augmenté dans les dix dernières années. L’Italie compte plus de 2 millions de familles monoparentales. Le chef du dicastère a ainsi défini la société actuelle comme une « société défamiliarisée ».

« Il est possible de fonder une famille, et c’est quelque chose de beau », a-t-il précisé, mais cela devrait être le rôle de la société de donner un élan à ce désir chez les jeunes. C’est pourquoi, a estimé l'archevêque, des livres comme celui de Karol Wojtyla sont indispensables dans le monde d’aujourd’hui.

Le livre permet aussi de mieux connaître la figure de Jean-Paul II. Cet écrit du pape bienheureux est un témoignage particulier, selon le P. Kwiatowski qui a rappelé que Jean-Paul II a vécu « une époque où le régime communiste a atteint la Pologne sur le terrain le plus sensible : la liberté, la famille et l’éducation ». Le régime a tout fait pour se mêler de la vie polonaise et pour empêcher les initiatives religieuses. Une situation à laquelle le futur pape a été contraint de faire face.

Les paroles de ce livre touchent le cœur parce qu’« elles sont paroles de vie », a encore affirmé Kwiatowski : chaque page rappelle un concept important qui enseigne quelque chose au lecteur.

S’interrogeant enfin sur ce que représente le sacrement du mariage pour Karol Wojtyla, le P. Kwiatowski a proposé cette citation de l’ouvrage : « Attention à ce que vous faites ! Rien ne se passe à un niveau seulement humain, ce n’est pas une question purement humaine. Si c’est un sacrement, c’est quelque chose de divin. Ici, Dieu est appelé comme témoin et on ne peut pas appeler Dieu à être témoin en vain ».

Traduction d'Hélène Ginabat