Un timbre pour restaurer la colonnade du Bernin

Appel à la souscription publique

| 1071 clics

Anne Kurian

ROME, mardi 4 décembre 2012 (ZENIT.org) – Le Bureau philatélique et numismatique du Vatican vient d'émettre un timbre exclusif et personnalisable, dont la vente servira à la restauration de la colonnade du Bernin. 

La gigantesque colonnade du Bernin, qui entoure la place Saint-Pierre au Vatican, est en effet en restauration depuis 2009, rappelle l'édition italienne de L'Osservatore Romano du 28 novembre 2012.

Les travaux concernent le monument dans son entier, du sol aux statues, au total : 284 colonnes, 92 piliers, 140 statues, 6 blason de papes, 1200 mètres de balustrades. Le projet comprend également la restauration des deux « fontaines jumelles », les 42 mètres de granit qui forment l'obélisque égyptien et les réverbères du XIXe siècle qui l’entourent.

Ce travail colossal, soutenu par des mécènes, aurait dû être achevé en 2013. Mais aujourd’hui, alors que le côté gauche est achevé, le projet est en arrêt car « avec la crise économique qui affecte les industries et les entreprises publiques », les rentrées d’argent se font plus rares, explique Mauro Olivieri, directeur du Bureau philatélique et numismatique.  

D'où l'idée du gouvernorat de lancer une souscription publique, par cette initiative proposant à la vente le « certificat d'attestation pour la restauration de la colonnade », composé de deux timbres : le premier est une reproduction du blason d'Alexandre VII, pape qui a commandé la colonnade au Bernin ; sur le second, on peut voir les armes de Benoît XVI, sous le pontificat duquel la restauration a commencé.

Le certificat est disponible en deux versions : la première version est « une pièce unique », commente Mauro Olivieri, car elle portera le nom de la personne qui soutient la restauration par son achat. « Cette version a été conçue davantage pour les touristes, pèlerins et fidèles ou tout simplement pour ceux qui aiment l'art et sont donc sensibles à soutenir de tels projets », ajoute-t-il.

La seconde version aura la marque du « Bureau philatélique et numismatique » en latin, et est principalement destinée à un public de collectionneurs. Sa valeur numismatique, aujourd’hui de vingt euros – chaque timbre coûtant 10 euros – dépendra du marché.

Le produit, précise Mauro Olivieri, a une valeur postale effective : « Le timbre peut être utilisé pour affranchir une enveloppe… évidemment très grande ».

Le bureau de poste du Vatican a préparé une oblitération spéciale avec la date de délivrance du document, à demander lors de la commande. Le "certificat" est disponible à la boutique UPT (bureau des pèlerins et des touristes) sur le côté gauche de la place Saint-Pierre. On peut également le commander à partir d'Internet, en téléchargeant le formulaire de demande sur le site officiel des Musées du Vatican.

A ce jour, sont disponibles 96.000 exemplaires à personnaliser et 50.000 avec la marque du Bureau philatélique et numismatique.