Une collecte pour les Philippines, couronnement de l'Année

Les trois signes du 24 novembre

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 647 clics

Pour la clôture de l’Année de la foi, le 24 novembre 2013, le pape François célèbrera une messe marquée par trois événements : une collecte pour les victimes du typhon Haiyan, l’exposition des reliques de saint Pierre et la remise de l’exhortation apostolique « Evangelii gaudium ».

Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, Mgr José Octavio Ruiz Arenas, secrétaire du dicastère et Mgr Graham Bell, sous-secrétaire, ont présenté les derniers événements de l’Année de la foi ce 18 novembre, au Vatican.

Pour la conclusion de l’Année de la foi, le pape célèbrera la messe le 24 novembre à 10h30, place Saint-Pierre.

Trois moments importants marqueront cette journée : tout d’abord, une collecte en faveur de la population des Philippines récemment touchée par le typhon meurtrier Haiyan, aura lieu durant la célébration.

Ce « geste de charité » sera « la contribution des pèlerins de l’Année de la foi à tant de frères et sœurs touchés par la calamité », car « la foi sans les œuvres ne sert de rien », a expliqué Mgr Fisichella.

Deuxième moment important : l’exposition des reliques de saint Pierre, pour la première fois depuis leur découverte dans les années 1940 (cf. Zenit du 14 novembre 2013).

« C’est auprès de sa tombe que les pèlerins de l’Année de la foi ont renouvelé leur profession de foi durant toute l’année », a rappelé l’archevêque : « Pierre a été appelé par le Seigneur à confirmer ses frères dans la foi ».

Enfin, le pape remettra son exhortation apostolique « Evangelii gaudium » à des représentants des divers états de vie dans l’Eglise et de corps de métiers : au total, 36 représentants venant de 18 pays et des cinq continents.

Ce message, a précisé Mgr Fisichella, rappellera que « croire signifie aussi témoigner la joie de la rencontre avec le Christ » : « tout baptisé reçoit la mission de devenir évangélisateur ».