Une infirmière suspendue pour avoir proposé de prier pour une patiente

En Grande Bretagne

| 2528 clics


ROME, Vendredi 6 février 2009 (ZENIT.org) - Une infirmière britannique chrétienne baptiste, a été suspendue pour avoir proposé de prier pour une patiente.

C'est ce que rapporte le quotidien britannique « Daily Mail » qui souligne par ailleurs que Caroline Petrie a reçu de nombreux témoignages de soutien de la part d'organisations médicales et religieuses, ainsi que de patients et d'aumôniers de l'hôpital où elle était employée.

Alors que les aumôniers ont réclamé de nouvelles orientations pour le système national de santé concernant l'assistance spirituelle aux patients, le Christian Medical Fellowship (l'Association médicale chrétienne) a déclaré quant à lui que la suspension de Caroline Petrie s'apparente à de la « discrimination religieuse ».

L'infirmière, âgée de 45 ans et mère de deux enfants, encourt une action disciplinaire après avoir été accusée de ne pas respecter l'engagement d'égalité et de diversité. Elle risque de perdre son emploi pour avoir demandé à une patiente âgée si elle voulait prier avec elle.

La patiente, May Phippen, âgée de 79 ans, ne s'est pas sentie offensée, elle a simplement trouvé la proposition étrange et estimé qu'elle pouvait paraître offensante pour d'autres patients, comme elle l'a déclaré au passage à une autre infirmière.

Caroline Petrie a expliqué que sa proposition de prière était sa façon à elle de souhaiter « un prompt rétablissement » à la patiente. « Je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal. J'ai simplement cherché à faire savoir à une patiente que je pensais à elle. C'était ma façon de le lui dire ».