Une jeune maman malade rencontre le pape

Avec son mari et sa fille

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 900 clics

Le pape a rencontré Laura Grassi, une jeune maman italienne de 31 ans, atteinte de sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot, son mari Ugo et leur petite fille Alessia, au terme de l’audience générale, hier, 16 octobre 2013, place Saint-Pierre.

La jeune mère italienne a décidé de donner la vie malgré sa maladie. Elle était accompagnée par l’Unitalsi de Rome et de Rimini.   

« Le pape a salué Laura et Alessia, a plaisanté un peu avec la petite et nous a donné sa bénédiction », confie Ugo au micro de Radio Vatican.

« Nous avons choisi de faire naître Alessia par « foi », nous y avons mis toute notre foi... Sa naissance a été pour nous comme un énorme don du Seigneur. Alessia a apporté de la joie et de la sérénité dans notre famille », ajoute-t-il.

Selon Ugo, le jeune couple a été soutenu par leurs familles et leurs amis, ce qui est « une grande chance » : « il y a un ‘demain’ mais nous pensons à ‘aujourd’hui’ et le vivons dans l’espérance de demain », conclut-il.

Avec Océane Le Gall pour la traduction