Une journée de Benoît XVI en Calabre

Film des rendez-vous

| 1769 clics

ROME, Dimanche 9 octobre 2011  (ZENIT.org) – Benoît XVI a passé ce dimanche en Calabre, dans la ville de Lamezia Terme, troisième de la région, et à l’école de saint Bruno, fondateur des Chartreux, à Serra San Bruno : une visite sur le thème : « Et Pierre dit (…) : au nom de Jésus de Nazareth, lève-toi et marche ! » (Actes 3, 6).

L’évêque de Lamezia Terme, Mgr Luigi Antonio Cantafora, avait adressé à son diocèse une lettre pastorale sur ce thème pour préparer cette visite qu’il salue comme « historique ». Des dizaines de milliers de personnes ont participé à la messe à Lamezia.

La commune de Lamezia Terme a été fondée le 4 janvier 1968 à partir des territoires de trois communes auparavant indépendantes et qui sont aujourd'hui devenues des quartiers de l’agglomération : Nicastro, Sambiase, Sant'Eufemia, Lamezia.

La ville de Serra San Bruno s'est développée autour de la chartreuse de San Stefano (Saint-Etienne) et c’est pourquoi elle porte le nom de Bruno le Chartreux, le fondateur en 1084 de l'Ordre des Chartreux et de l'ermitage de la Grande Chartreuse, la maison-mère, près de Grenoble, en France. Il construisit la chartreuse de Serra San Bruno en 1095, et c’est là qu’il mourut, le 6 octobre 1101 : cette année, les Chartreux fêtent les 910 ans de la fondation.

Le pape est de l’aéroport romain de Fiumicino à 8 h 30, et il est arrivé à l’aéroport international de Lamezia Terme, dans la province de Catanzaro vers 9 h 15.

A 10 h, le pape a été accueilli sur le site dans la banlieue industrielle de Lamezia Terme par le maire, M. Speranza, et par l’évêque, avant de présider la messe, et de terminer la célébration par la prière de l’angélus avec l’assemblée.

Benoît XVI a ensuite déjeuné avec les évêques de la région, à l’évêché de Lamezia Terme. Le repas du pape avec les évêques des 12 diocèses de la région a été « léger » et à base de produits régionaux authentiques, dans la tradition de la gastronomie calabraise. Les mets ont été préparés par “Ristorart”, de Catanzaro, avec la collaboration des professeurs et des élèves de l’école hôtelière “Luigi Einaudi” de Lamezia Terme : toute les forces vives de la région s’est mobilisée pour l’occasion.

Les assiettes et les plats ont été fabriqués sur le modèle des plats retrouvés dans les fouilles archéologiques de l’abbaye bénédictine de Sant’Eufemia et de motifs du château normand de Svevo di San Teodoro : les céramiques ont été spécialement conçues pour la table pontificale, et marquées des blasons de Benoît XVI et de Calixte II, qui a visité la Calabre, à Nicastro, en 1121. Les plats doivent ensuite exposés au musée diocésain. Les autres couverts seront aussi à tirage limité et leur vente servira à financer des œuvres de bienfaisance : cela pourrait sembler peu de chose. Mais c’est un acte de liberté que d’affrimer ainsi gratuité et solidarité en terre de mafia.

En fin d’après midi, le pape a remercié les organisateurs de sa visite pastorale, avant de partir en hélicoptère du stade "Guido D’Ippolito" de Lamezia Terme pour Serra San Bruno. Trente minutes plus tard l’hélicoptère du pape est arrivé au centre sportif "La Quercia" de Serra San Bruno.

Benoît XVI a tout d’abord rencontré la population de Serra San Bruno sur la place Santo Stefano, sur le parvis de la chartreuse de Serra San Bruno, avant de rendre visite aux Chartreux.

Benoît XVI a en effet présidé les vêpres avec les moines dans l’église de la chartreuse. Puis il a rencontré la comunauté dans le réfectoire, avant de visiter une cellule et l’infirmerie de la chartreuse.

Anita S. Bourdin