Une messe pour la France à Saint-Pierre de Rome

Présidée par le card. Ricard pour la sainte Pétronille

Rome, (Zenit.org) | 618 clics

Selon la tradition, une messe pour la France a été célébrée en la basilique Saint-Pierre, dans la chapelle Sainte-Pétronille le mercredi 29 mai 2013 à 8h, sous la présidence du cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux.

Sainte Pétronille, patronne secondaire de la France, est fêtée le 31 mai. Chaque année aux alentours de cette date, les français présents à Rome peuvent s'associer à une prière pour leur pays. Selon Radio Vatican, M. Bruno Joubert, ambassadeur de France près le Saint-Siège, était présent.

Dans son homélie, le cardinal a rappelé l'importance de la fidélité : aujourd'hui, « dans un univers relativiste », un certain nombre de contemporainsse demandent s'il est possible de « rester au long des années fidèle à une personne dans le couple, à une cause, à des idées », ou bien « suspectent la fidélité d’être une entrave à la liberté », a-t-il constaté.

Pour le cardinal, la fidélité est possible car elle est « un don de Dieu », « une œuvre créatrice », et « loin d’être une nostalgie paralysante qui rendrait prisonniers du passé », elle « se vit dans le présent et tourne [l'homme] vers l’avenir ».

Le cardinal a fait observer qu'« aujourd’hui, de par le monde, bien des chrétiens sont persécutés pour leur foi, justement pour leur fidélité au Christ ».

Il a également fait référence à la fidélité aux valeurs de la République : « Il ne suffit pas par exemple de répéter dans le chantier éducatif: liberté, égalité, fraternité. Encore faut-il aider les jeunes à entrer dans l’expérience à laquelle ces convictions fortes de notre République font référence ».