« Une personne homosexuelle n’est pas apte à recevoir le sacrement de l’Ordre »

Lettre de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements

| 923 clics

CITE DU VATICAN, lundi 9 décembre 2002 (ZENIT.org) – Le Saint-Siège a expliqué dans une lettre, qu’une personne homosexuelle ou à tendance homosexuelle n’est pas apte à recevoir l’ordination sacerdotale.



« L’ordination au diaconat et au sacerdoce, d’hommes homosexuels ou à tendance homosexuelle est absolument déconseillée et imprudente et, du point de vue pastoral, très risquée. Une personne homosexuelle ou à tendance homosexuelle n’est pas, par conséquent, apte à recevoir le sacrement de l’Ordre sacré ».

C’est ce qu’affirme une lettre rédigée par la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements publiée dans le dernier numéro de la revue « Notitiae » (novembre-décembre 2002), bulletin d’information de la Congrégation.

Selon la lettre, écrite en italien, un évêque (dont le nom n’est pas précisé) s’est adressé à la Congrégation pour le Clergé pour savoir s’il était licite de conférer l’ordination sacerdotale à des hommes manifestant des tendances homosexuelles.

La Congrégation pour le Clergé, dont le préfet est le cardinal Darío Castrillón Hoyos, a transmis la demande à la Congrégation pour le Culte Divin qui au moment de la rédaction de la lettre (16 mai 2002) avait pour préfet le cardinal Jorge A. Medina Estévez, dont la démission pour raison d’âge a été acceptée par Jean-Paul II le 1 octobre dernier.

La Congrégation pour le Culte Divin s’est à son tour adressée à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, dont le préfet est le cardinal Joseph Ratzinger, pour rédiger sa réponse.

La Congrégation pour le Culte Divin précise que sa réponse est basée sur « l’expérience issue de nombreuses causes instruites dans le but d’obtenir la dispense des obligations qui dérivent de l’Ordination sacrée ».