Une petite fille de dix ans conseille au pape de ne pas tant se fatiguer

Jean-Paul II visite une paroisse romaine

| 1138 clics

CITE DU VATICAN, dimanche 20 mai 2001 (ZENIT.org) – Jean-Paul II s´est rendu ce matin dans une paroisse située en banlieue de la ville de Rome. Une paroisse sans église.



Ce sont les enfants qui l´ont accueilli. Ils l´ont accueilli dans leur "église", une tente de deux cents mètres carrés. La paroisse est dédiée à Edith Stein, philosophe juive qui entra au Carmel après sa conversion au catholicisme et qui fut assassinée dans le camp de concentration de Auschwitz.

Il manque encore beaucoup de services dans ce quartier de Torre Angela, assez éloigné du centre de la capitale. Les bars sont quasiment les seuls lieux de rencontre. Le pape a rencontré les paroissiens dans le terrain où devrait être construite la future église. Le lancement des travaux est prévu en décembre.

Après les paroles de bienvenue du jeune curé, c´est une petite fille de dix ans qui s´est adressée à Jean-Paul II. "Lorsque je te vois fatigué, cela me remplit de tendresse et j´ai envie de t´embrasser comme un grand-père bien-aimé, et de te dire de ne pas te fatiguer ainsi".

Un jeune, prénommé Riccardo, a ensuite donné son témoignage. "J´ai découvert que j´étais atteint du cancer à l´époque où vous aussi subissiez de nombreuses interventions douloureuses. J´ai beaucoup cherché Dieu dans mes souffrances. J´ai vu trop d´enfants mourir. Mon âme se rebellait et criait: ´Dieu, pourquoi nous as-tu abandonnés?´

"Un jour, alors que je faisais une chimiothérapie, je vous ai vu à la télévision, Saint-Père. J´ai vu de mes yeux avec quelle sérénité vous acceptiez les épreuves que Dieu vous donnait. J´ai alors cessé d´être aveugle. Les souffrances que je vivais étaient des dons de Dieu. J´ai alors remis ma vie tout entière entre les mains de la Mère de Jésus".

Le pape a manifesté toute son affection au jeune Riccardo, au milieu des applaudissements des deux mille fidèles de la paroisse, profondément émus.

"Je vous remercie, a dit Jean-Paul II, pour ce jour de fête avec lequel vous avez voulu prolonger mon anniversaire"

"81 ans, c´est pas mal", a-t-il ajouté. Il a demandé aux fidèles de prier pour qu´il puisse "accomplir le ministère que Dieu (lui) a confié".

Au cours de son homélie Jean-Paul II a encouragé les fidèles à s´engager à mieux connaître sainte Edith Stein, canonisée le 11 octobre 1998, en lisant sa biographie et ses écrits.

"Je voudrais rappelé à cette occasion la phrase qu´Edith Stein a écrite en 1933, lorsqu´elle se présenta à la mère prieure du monastère des Carmélites de Cologne : ´L´activité humaine ne peut pas nous aider. Seule la passion du Christ peut le faire. Mon désir est d´y participer".

Le pape a ensuite donné la communion à huit enfants qui faisaient leur première communion. "Je vous recommande, et je recommande à tous les enfants du monde qui recevront cette année la première communion, de recevoir fréquemment le sacrement de la Confession pour avoir un cœur pur et disponible à l´action de la grâce au moment de l´Eucharistie".