Une première : le Prix littéraire de l'Oeuvre d'Orient 2012

Pour « un regard positif sur les chrétiens d'Orient »

| 1044 clics

Anne Kurian

ROME, jeudi 31 mai 2012 (ZENIT.org) – L'Œuvre d'Orient 2012 inaugure un "Prix littéraire" pour encourager à poser un regard positif sur les chrétiens d’Orient, qui sont « des artisans de paix ».

La première édition du Prix littéraire de l'Œuvre d'Orient aura lieu le 17 juin 2012, à Notre-Dame de Paris, après la messe annuelle de l'Œuvre d'Orient. La messe, en communion avec les chrétiens d'Orient, sera célébrée en rite chaldéen, sous la présidence du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, avec Mgr Antoine Audo, évêque chaldéen d'Alep, à 15h30.

Le Prix littéraire récompensera un « livre grand public apportant un regard positif sur les Chrétiens d’Orient », indique un communiqué.

Bien que de nombreux ouvrages « prédisent la disparition des chrétiens du Moyen-Orient », souligne le texte, cependant « malgré les violences, il y a de nombreux signes d’espérance », et « le faire savoir est essentiel ».

« Il ne s’agit pas d’occulter les difficultés, bien réelles, ou l’avenir incertain de ces communautés mais de témoigner de leur engagement, de leur dynamisme », précise Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l’Œuvre d'Orient.

« Nous devons, ajoute-t-il, soutenir les conditions d’un “vivre ensemble” ancestral entre chrétiens et musulmans à l’encontre de la violence ».

Pour le directeur de l’Œuvre d’Orient, « les chrétiens d’Orient sont des artisans de paix ; ils sont souvent un pont avec les autres cultures » et ils ont même, rappelle-t-il, « contribué au réveil de la culture arabe ».

Cinq ouvrages sont en lice pour le Prix. Le jury sera constitué de Mgr Claude Bressolette, vicaire général de l’ordinariat pour les catholiques orientaux en France, Christian Cannuyer, professeur de théologie à Lille et président de la Société belge d'études orientales, Antoine Fleyfel, libanais, Docteur en théologie et philosophie, Isabelle de Gaulmyn, chef du service religion à La Croix, Christian Lochon, directeur honoraire des Études CHEAM, Guyonne de Montjou, journaliste à France Inter, auteur d’ouvrages sur la Syrie et Thomas Wallut, responsable de « Chrétiens orientaux : Foi, Espérance et Traditions » sur France 2.