Une relation tout à fait particulière entre les Juifs et les Chrétiens

Par le card. Vingt-Trois

Jérusalem, (Zenit.org) Rédaction | 394 clics

"La ligne du Concile Vatican II consiste à réidentifier l'origine juive de la foi chrétienne et à reconnaître l'enracinement de la foi chrétienne dans le Peuple d'Israël ainsi qu'une relation tout à fait particulière entre les Juifs et les Chrétiens" explique le cardinal Vingt-Trois.

Le cardinal archevêque de Paris André Vingt-Trois, en visite en Israël pour participer à un hommage à la mémoire du cardinal Jean-Marie Lustiger au monastère bénédictin d'Abou Gosh, était l'invité mardi 22 octobre 2013 du Grand direct de Jean-Charles Banoun dans les studios de i24News. Synthèse du CRIF.

Aron Jean-Marie Lustiger fut cardinal-archevêque de Paris de 1981 jusqu'en 2005. Il s'est éteint en 2007. Le cardinal Lustiger est un Juif qui devint chrétien après avoir échappé aux nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Selon une ligne initiée par le Concile Vatican II et développée par le pape Jean-Paul II, la foi chrétienne trouve son origine dans le judaïsme, a expliqué l'archevêque au micro d'i24news.

"Jean-Marie Lustiger a oeuvré au rapprochement judéo-chrétien", a souligné le cardinal Vingt-Trois. "La ligne du Concile Vatican II consiste à réidentifier l'origine juive de la foi chrétienne et à reconnaître l'enracinement de la foi chrétienne dans le Peuple d'Israël ainsi qu'une relation tout à fait particulière entre les Juifs et les Chrétiens", dit le cardinal de Paris qui ajoute : "Nous devons nous rappeler de la source d'autrefois"